Antton Monce et Baptiste Ducassou sont venus à bout assez facilement de Peio Larralde et Ximun Lambert en demi-finale à Sare. Waltary Agusti et Peio Guichandut, eux, ont dû batailler un peu plus face à Mathieu Ospital et Bixintxo Bilbao.

Les demi-finales du tournoi de Sare se jouaient ce lundi 11 septembre, malgré le drame qui est survenu pendant les fêtes. Un jeune homme de 28 ans est décédé dimanche 10 septembre, fauché par une voiture. En hommage, les joueurs portaient un ruban noir à leur maillot.

La première demi-finale opposait Antton Monce et Baptiste Ducassou à Peio Larralde et Ximun Lambert. Ces derniers n’ont pas eu d’espoir bien longtemps face à une équipe solide. En début de partie, Larralde et Lambert restaient proches de leurs adversaires (5-4 ; 8-7) mais Antton Monce a bien buté par le mur de droite en gênant Ximun Lambert, creusant l’écart (16-7). Au total, Antton Monce aura inscrit dix buts gagnants (contre quatre pour Peio Larralde). Une des clés de la partie. En face, Larralde et Lambert tentaient de réduire l’écart (13-18) avec bien du mal. A l’avant, Peio Larralde moins tranchant, et à l’arrière Lambert, moins précis.

Monce et Ducassou ne baissaient pas d’intensité. Antton continuait d’engranger les points aux buts (26-16 ; 27-16 ; 28-16) et Baptiste défendait comme un diable des pelotes qui semblaient parfois irrattrapables. C’était peine perdue pour Larralde et Lambert qui étaient moins en forme ce lundi. Victoire 40-21 de Monce et Ducassou.

La seconde demi-finale a été plus disputée. Mal partis, Mathieu Ospital et Bixintxo Bilbao se sont accrochés pour ne pas laisser partir leurs adversaires et subir un score sévère. Alors qu’Ospital et Bilbao menaient la partie au départ, Waltary et Guichandut ont égalisé à 5 partout et les ont laissé sur place (13-5). Ces derniers ne se sont pas démontés et au prix de nombreux efforts ont réussi à égaliser à 15 partout. Mais Waltary et Guichandut sont repartis de plus belle (22-15). Ospital et Bilbao revenaient à deux points de leurs adversaires, grâce à un Mathieu Ospital incisif ce lundi qui inscrivait trois buts gagnants d’affilée (17-22 à 19-22).

Mais les efforts concédés plus tôt auront eu raison d’Ospital et Bilbao qui n’ont pas réussi à reprendre l’avantage jusqu’à la fin de la partie. Le Cubain a de plus enfoncé le clou en inscrivant cinq buts gagnants dans la dernière dizaine (il en a inscrits onze au total). Waltary et Guichandut se sont finalement imposés 40-28 après une partie bataillée sur beaucoup de points. La finale se jouera ce mercredi, à 18h. Une nouvelle défaite pour Bixintxo Bilbao qui ne reverra pas la kantxa de suite. Pas sélectionné pour les tournois de Mendionde et Garindein, il serait également absent du tournoi de Saint-Palais. Les organisateurs bouderaient-ils le champion de France par équipes ?

1 Commentaire

  1. charlotte

    C’est bien la question… Il n’a pas été sélectionné pour les trois prochains tournois organisés en septembre (Mendionde, Garindein, Saint-Palais). L’autre champion de France par équipes est sélectionné. Comme vous, nous nous demandons donc ce qu’il se passe avec Bixintxo Bilbao.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.