Ce dimanche 19 mars, Julien Etchegaray et Vincent Lazcano affrontent Peio Larralde et Bixintxo Bilbao. L’avant d’Irissarry sait qu’ils soigneront juste le goal average et que la victoire est quasiment imprenable face aux champions de France 2015.

Comme on pouvait le pressentir, le Championnat de France Elite pro de la FFPB en deux à deux n’est pas transcendant de suspens (hormis la partie opposant Bielle-Lambert à Ospital-Ducassou) jusqu’à présent. La partie de dimanche, à Armendarits, ne devrait pas faire exception. Julien Etchegaray et Vincent Lazcano affronteront les champions de France 2015 Peio Larralde et Bixintxo Bilbao. “On va un peu aller au casse-pipe, lâche Julien Etchegaray. On va s’accrocher comme on le fait depuis le début du championnat”.

Jusqu’à présent, Larralde et Bilbao on fait un sans faute avec deux victoires pour deux parties jouées. Sans compter qu’ils ont passé très peu de temps sur la kantxa, notamment pour leur deuxième partie contre Inchauspé et Amulet où leurs adversaires ont fait pâle figure. Ils se sont inclinés 18-40 en 55 minutes de jeu. “On va essayer de faire une bonne partie et de jouer point par point en essayant d’en grapiller un maximum”, annonce l’avant Irisartar.

Le choix de la FFPB de faire trois équipes costauds et trois autres un peu moins fortes était assumé par le président, Lilou Etcheverria, qui justifiait ce choix de la sorte : “même si certaines équipes peuvent paraître favorites sur le papier, les parties se jouent sur le terrain. Aux autres équipes de montrer qu’elles sont aussi bonnes”. Pour le moment, la marche semble encore trop haute pour les équipes moins favorites. Le reste du championnat donnera peut-être raison au président de la FFPB…

Avant la partie de groupe A qui se déroulera à 17h, le groupe B entrera en piste à 16h. La partie opposera Olçomendy-Bénesse à Elgart-De Ezcurra, au trinquet d’Armendarits.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.