Ce lundi soir, la délégation française de pelote basque, championne du monde à Barcelone, a été reçue au siège de la Communauté d’Agglomération Pays Basque, à Bayonne. À cette occasion, le président de la CAPB, Jean-René Etchegaray, a souhaité rendre hommage à tous les sportifs présents (et aux autres, excusés pour leur absence) qui ont “brillé à Barcelone”, a-t-il souligné, rappelant au passage que “la pelote basque n’est pas qu’un sport, c’est aussi une culture. Son maintien est capital”. Il a également rendu hommage aux dirigeants et entraîneurs, sans qui les 15 médailles (5 d’or, 7 d’argent et 3 de bronze) n’auraient pas pu être gagnées.

Le président de la Fédération française de pelote basque, Lilou Echeverria, a lui aussi salué “la très grosse performance” de la délégation : 12 finales disputées sur les 14 possibles. Pour la première fois, la France a remporté une médaille dans chaque spécialité et a ainsi pu ramener le titre de champion du monde après 24 ans sans sacre. “Sur le plan sportif, vous m’avez fait rêver”, a-t-il confié. En 2022, la France remettra son titre en jeu à domicile puisque les Championnats du monde seront organisés au Pays Basque.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.