Ce dimanche 18 juin, au trinquet d’Armendarits, Waltary Agusti et Baptiste Ducassou se sont imposés face à Philippe Bielle et Bixintxo Bilbao. Ils rejoignent ainsi Mathieu Ospital et Ximun Lambert en finale du Challenge Elhina.

La chaleur n’aura pas épargné les joueurs ce dimanche 18 juin, au trinquet d’Armendarits, pour la deuxième demi-finale du Challenge Elhina. Waltary Agusti et Baptiste Ducassou étaient opposés à Philippe Bielle et Bixintxo Bilbao. Lesquels se sont accrochés les vingt premiers points. Et n’ont pas réussi à suivre la cadence. “C’était compliqué de jouer avec cette chaleur, souligne Philippe Bielle. A 21-19 [pour Waltary-Ducassou], Baptiste a eu un gros coup de chaud et a dû sortir”.

Un bol d’air qui visiblement lui aura fait du bien puisque Bielle et Bilbao ne marqueront plus que trois points jusqu’à la fin de la partie. “Ça a été une partie très bizarre, commente Baptiste Ducassou. Elle a été très serrée de 0 à 20. J’avais du mal à dominer Bixintxo qui était plus en jambes. Et à la mi-partie, Waltary s’est mis à très bien buter”. Toujours derrière au score, Bielle et Bilbao n’ont jamais pu recoller au score et se sont inclinés 22-40.

Grâce à cette victoire, Waltary et Ducassou rejoignent Mathieu Ospital et Ximun Lambert en finale. “C’est une très jolie équipe. Ce sont deux supers défenseurs, ils perdent très peu de points. On est un peu plus puncheurs qu’eux donc on va essayer de mettre du rythme. Waltary est bien en forme en ce moment”, annonce Baptiste Ducassou. Ils les affronteront dimanche 25 juin, à partir de 18h.

En lever de rideau, pour le tournoi open, la deuxième demi-finale opposait Antton Monce et Bixente Larralde à Mickaël Darmendrail et Ion Iturbe (lequel remplaçait Bixente Garat, forfait à cause d’une fracture à un doigt). Ces derniers se sont imposés 40-26 et sont donc qualifiés pour la finale qui se jouera le 25 juin, à 17h. Ils affronteront Vincent Bideondo et Alain Migueltorena.

© Marc Mittoux

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.