Le Championnat de France Elite pro de pelote basque en individuel débute le 26 décembre prochain. De nouvelles têtes font leur apparition cette année en groupe B, mais aussi en groupe A.

Le Super Prestige pas encore fini, le Championnat de France Elite pro en tête à tête va débuter. Au total, 21 joueurs sont engagés dans ce championnat 2018. Et de nouveaux ont fait leur arrivée, notamment Ion Iturbe et Bixente Çubiat qui sont passés indépendants il y a peu. Au rang des absents, on peut noter Antton Amulet (blessé), Philippe Bielle et Waltary Agusti qui n’ont pas souhaité faire le championnat.

Comme l’an dernier, un champion sera désigné en groupe A et en groupe B. Et une liguilla sera organisée entre les quatre meilleurs joueurs. En groupe A, le vainqueur et le finaliste de l’an dernier sont directement qualifiés pour la liguilla : Baptiste Ducassou et Mathieu Ospital. En groupe B, il s’agit d’Alexis Inchauspé et Mickaël Palomes puisque Julien Etchegaray et Vincent Elgart ont été promus en groupe A, suite à leurs résultats de l’an passé. “L’année dernière, le jeu de tête à tête m’était venu partie après partie, cette année il faudra être d’entrée à fond, souligne Julien Etchegaray. J’avais à coeur d’être en groupe A et d’essayer de montrer ce que je vaux en tête à tête aujourd’hui”.

“La vérité d’un jour n’est pas la vérité de toujours”

La première partie se jouera le mardi 26 décembre prochain, à Saint-Palais, et opposera Bixente Çubiat et Vincent Lazcano (groupe B). Chaque partie sera éliminatoire jusqu’à la liguilla (débute le 19 janvier). Une formule de liguilla qui offre plus de chances aux pilotari de se qualifier pour la finale, comme le précise Baptiste Ducassou, tenant du titre : “c’est la meilleure formule possible, d’autant plus en tête à tête. C’est une compétition où la vérité d’un jour n’est pas la vérité de toujours. On peut avoir un petit rhume qui fait qu’on peut passer à côté d’une partie. Avec la liguilla on a trois parties, il faut au minimum en gagner deux pour accéder à la finale. Gagner deux parties sur trois face à des joueurs de haute qualité ça ne fait que prouver qu’on a mérité cette place”.

Une formule qui l’an dernier avait apporté une surprise : l’élimination de Peio Larralde par Mathieu Ospital. L’Hazpandar se tient prêt pour une éventuelle revanche : “ce qu’il s’est passé l’année dernière il ne faut pas l’oublier, mais il ne faut pas trop en tenir compte. La liguilla ne m’a pas forcément souri mais il faut que je sois prêt pour la formule qui est présentée”. Cette année, il aura une partie à jouer pour rejoindre la liguilla, le vendredi 12 janvier prochain.

Cette année encore, le championnat pourrait apporter son lot de surprises avec des joueurs qui montrent de plus en plus de capacités à jouer en tête à tête, tel que Peio Guichandut, comme l’annonce Baptiste Ducassou : “on voit venir Peio Guichandut qui, on le savait, avait toutes les qualités pour briller en tête à tête. On voit que Julien Etchegaray aussi a fait beaucoup de progrès depuis l’an passé”. La finale du groupe A se jouera comme à l’accoutumée à Bayonne, au trinquet Moderne Jean-Marie Mailharro, le 18 février. La finale du groupe B se jouera le lendemain à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Liste des joueurs participants :

Groupe A

Baptiste DUCASSOU
Mathieu OSPITAL
Peio LARRALDE
Bixintxo BILBAO
Peio GUICHANDUT
Pascal DE EZCURRA
Ximun LAMBERT
Julien ETCHEGARAY
Vincent ELGART
Antton MONCE

Groupe B

Alexis INCHAUSPÉ
Mickaël PALOMES
Laurent LAMBERT
Grégory AGUIRRE
Mattin OLÇOMENDY
Cédric LUCU
Mickaël DARMENDRAIL
Alain MIGUELTORENA
Ion ITURBE
Vincent LAZCANO
Bixente ÇUBIAT

2 Commentaires 

  1. Anonyme

    Eta Mikel GONZALEZ ?

    Répondre
    • charlotte

      Il ne fait pas partie des joueurs Elite pro il me semble

      Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.