Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy ont remporté le Championnat du Pays Basque en première série. Un premier titre pour chacun d’eux.

L’un est au tout début de sa carrière, l’autre en vit une seconde. Mais les deux ont remporté leur premier titre de champion du Pays Basque, ce dimanche 17 décembre, au trinquet Saint-Jaymes de Saint-Palais. Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy (Denek Bat) sont allés décrocher ce titre en réalisant en plus un sans faute (ils n’ont perdu aucune partie dans ce championnat). Les deux joueurs savourent leur victoire, et le club aussi. Denek Bat n’avait pas remporté ce titre en 1re série depuis 1989. Pour la petite histoire, les vainqueurs Urruty et Fontan s’étaient eux aussi imposés à Saint-Palais. La boucle est bouclée.

Ce dimanche, la partie n’était pourtant pas gagnée pour Etcheverry et Harismendy. Leurs adversaires, Cigarroa et Bénesse (Urruñarrak) ont commencé la rencontre sérieusement. Cigarroa s’appliquait au but (il en inscrivait trois d’affilée). L’équipe d’Urruñarrak menait 8-3 mais Etcheverry et Harismendy ont égalisé à 8 partout. Ils garderont la main jusqu’à la fin de la rencontre mais devront tout de même batailler sur beaucoup de points.

“C’est un rêve depuis tout petit”

A un peu plus de la mi-partie, Thierry Harismendy a eu un coup de mou dont Cigarroa et Bénesse ont su profiter (26-17 ; 26-22). Il en fallait toutefois plus pour recoller au score, ce que Cigarroa et Bénesse n’arriveront pas à faire. Sur la fin, Jean-Philippe Bénesse semblait avoir mal au bras droit. Au final, Etcheverry et Harismendy s’imposeront 40-28, sur deux buts gagnants d’Etcheverry (il en a inscrits dix au total contre six pour Cigarroa). Dans les bras l’un de l’autre, Etcheverry et Harismendy ont savouré leur victoire. “C’est un rêve depuis tout petit. De gagner avec Thierry c’est un bonheur”, confiait Maxime Etcheverry. De son côté Thierry Harismendy rappelle : “je pensais ne plus jouer en trinquet, finalement le club a bien fait de me motiver. Au début, j’étais un peu réticent, par rapport à mon genou. Comme Maxime était tout seul, c’était vraiment dommage de ne pas l’aider et finalement, ça s’est bien goupillé”.

L’expérience de Thierry Harismendy et la fougue de Maxime Etcheverry ont fait un bon cocktail dans la kantxa. Une petite revanche pour le jeune de la Denek Bat qui n’avait pas été sélectionné pour les championnats du monde des moins de 22 ans. “La déception y était sur le coup, il fallait remonter la pente et je pense que je l’ai fait”, lançait-il, après la partie. A tout juste 20 ans, Maxime Etcheverry a remporté son premier titre en 1re série après seulement deux participations. L’an dernier il avait perdu en quarts de finale avec Bixente Larralde. Une victoire de bonne augure pour la suite de sa carrière, même s’il ne pense pas encore à l’Elite pro : “je ne pense pas avoir encore le niveau”, assure-t-il. Il devra maintenant se concentrer sur le Championnat de France amateur qui a déjà débuté. Lui et Thierry Harismendy sont déjà qualifiés pour les demi-finales.

Le Championnat du Pays Basque se terminait également pour la deuxième série et la catégorie juniors. En deuxième série, c’est le club d’Airetik qui l’a emporté. Jean-Pierre Idiart et Jean-Michel Mougica ont dominé Poueyts-Mendy (Biarritz Athletic Club) de la tête et des épaules. Andoni Mendy n’a jamais vraiment réussi à rentrer dans la partie, malgré les encouragements de son coéquipier. Les joueurs du BAC ont rapidement été distancés au score par leurs adversaires (20-13) et n’ont jamais réussi à inverser la tendance. Idiart et Mougica se sont imposés 40-19.

Chez les juniors, c’est la Goizeko Izarra qui a remporté le titre. Alexis Héguy et Andoni Iphar se sont imposés 40-28 face à Jon Biscouby et Peio Echeverria Semper (Urruñarrak). Les joueurs de la Goizeko Izarra n’ont jamais vraiment été inquiétés par leurs adversaires qui ont commis trop de fautes pour espérer l’emporter.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.