Champion de France amateur par équipes l’an dernier, Peio Guichandut fait aujourd’hui son entrée en Championnat de France Elite pro, en individuel (groupe A). Il sera opposé au gaucher Philippe Bielle.

 

“J’aurais à cœur de me rattraper après ma mauvaise prestation du Super Prestige”, annonce Peio Guichandut. Ce vendredi, au trinquet d’Arcangues, il fait son entrée en lice dans le Championnat de France Elite pro en individuel (groupe A). Son premier. Il aura pour adversaire Philippe Bielle, qui ne se considère pas comme favori dans cette rencontre : “je ne m’attendais pas à jouer en groupe A et on sait que Peio joue bien en tête à tête, il a même failli gagner contre Gonzalez au Super Prestige. Ce sera très compliqué pour moi”.

Gaucher, Philippe Bielle aura un jeu différent, comme le souligne Peio Guichandut : “c’est toujours particulier de jouer contre un gaucher. Il est un peu imprévisible et va essayer de finir les points rapidement”. Les deux joueurs s’affronteront à partir de 20h. Le vainqueur jouera contre Antton Amulet le vendredi 6 janvier.

Avant cela, Grégory Aguirre et Mattin Olçomendy s’affronteront à 19h. Mattin Olçomendy, qui a déjà remporté une victoire la semaine précédente face à Cédric Lucu (40-18), participe lui aussi à son premier championnat en Elite pro. “Physiquement ça va et les mains ça va aussi à peu près, confie-t-il. J’ai fait une bonne partie, on verra pour la suite”. Face à un avant cette fois (Cédric Lucu est un arrière), il s’attend à ce que son adversaire “bute plus costaud”. De son côté, la stratégie sera de “le tenir le plus loin possible et le plancher”.

Grégory Aguirre, lui, ne s’attend pas à une partie facile :“je pense que Mattin est bien préparé et qu’il a envie de montrer qu’il a sa place parmi nous. Ce sera une partie compliquée”. Mais il ne se met pas plus de pression que nécessaire, comme il le souligne : “je n’arrive pas sans complexe mais je viens surtout pour prendre du plaisir”. Sa stratégie ? “Bien buter et écourter au maximum les échanges”. Le vainqueur rejoindra Julien Etchegaray pour une nouvelle rencontre au trinquet d’Arcangues, le vendredi 6 janvier.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.