Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont remporté leur troisième titre de la saison ensemble. Après Cambo et Souraide, ils se sont imposés à Saint-Palais face à Mathieu Ospital et Antton Amulet.

Philippe Bielle et Baptiste Ducassou se sont imposés largement au score ce dimanche 1er octobre, en finale du Challenge d’Amikuze. Ils ont remporté la partie 40-26 face à Mathieu Ospital et Antton Amulet mais ces derniers n’ont rien lâché et se sont accrochés jusqu’au dernier point. D’entrée de partie, Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont creusé l’écart pour avoir une avance assez confortable (7-6 ; 18-6). Précis au but, Philippe Bielle faisait gagner des points facilement à son équipe, tandis que Baptiste Ducassou terminait les points au filet (19-7 ; 20-7).

Dans ce trinquet aux grandes dimensions, Bielle et Ducassou commençaient à fatiguer un peu à la mi-partie et Ospital et Amulet en profitaient pour réduire l’écart (17-27). Tous les points étaient disputés mais Ospital et Amulet n’arrivaient pas à les conclure ou au prix de nombreux efforts pour venir à bout de la très bonne défense de Ducassou mais aussi de Bielle. Jusqu’au bout, Mathieu Ospital et Antton Amulet ont tout donné, comme le souligne Baptiste Ducassou : “ils se sont accrochés farouchement, ils ont défendu toutes les pelotes. A la fin on a souffert, le trinquet a de grandes dimensions ici et il fallait batailler pour faire les points”.

Les joueurs vont maintenant pouvoir se reposer une dizaine de jours avant d’entamer le tournoi de Bidart, le 12 octobre, qui se jouera en joko berri. Baptiste Ducassou y jouera aux côtés de Waltary Agusti : “je suis content de jouer avec Waltary. Je pense qu’il y a un beau défi à aller relever, annonce-t-il. Il y a de jolies paires, notamment Bixintxo et Peio, les champions de France”.

En lever de rideau, les jeunes ont régalé aussi le public. Xabi Alcasena et Mickaël Uhalde (remplaçant de Bixente Larralde) se sont imposés sur le plus petit écart 40-39 face à Eñaut Etcheverria et Jon Saint-Paul. Ces derniers avaient pourtant la partie bien en main depuis le début (12-7 ; 18-8 ; 25-10) notamment grâce aux buts gagnants d’Eñaut Etcheverria. Mais Alcasena et Uhalde n’ont rien lâché jusqu’au dernier point et ont réussi à égaliser à 38 partout, notamment grâce à Xabi Alcasena qui a réussi à déstabiliser Saint-Paul au but (il a inscrit douze buts gagnants au total contre dix pour Etcheverria). A force de persévérance, Alcasena et Uhalde l’ont finalement emporté 40-39 après plus d’une heure et quart de jeu.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.