Baptiste Ducassou a conservé son titre au tournoi Pilotarienak d’Anglet. Il s’est imposé assez largement avec Mathieu Ospital face à Peio Larralde et Bixintxo Bilbao. Une partie qui a traîné en longueur.

On aurait pu s’attendre à une autre finale. Quatre des meilleurs joueurs du circuit s’affrontaient en finale du tournoi Pilotarienak d’Anglet, au trinquet Haitz Pean. De quoi avoir une partie à rebondissements. Mais ce ne fut pas le cas. D’entrée de partie, Ospital et Ducassou ont dicté leur jeu à Larralde et Bilbao qui se faisaient distancer 10-4. A la mi-partie, les vainqueurs du jour gardaient toujours leur avance 20-14.

Malgré quelques buts gagnants (quatre au total), Peio Larralde n’aura pas réussi à déstabiliser ses adversaires. Bixintxo Bilbao, de son côté, n’aura pas fait une de ses meilleures prestations, commettant trop de fautes en voulant trop forcer. Il l’admettait lui-même, après la partie : “dès le début, je n’arrivais pas à serrer le jeu, je touchais trop de fois le mur de gauche. Ensuite, j’ai commis des erreurs et je n’ai pas réussi à mettre Peio en confiance. Je n’ai pas joué à mon niveau”.

Ospital, de son côté, a rentré neuf buts gagnants au total ce qui a continué d’enfoncer le clou et leur a permis de s’échapper 30-17. Larralde et Bilbao ne pouvaient plus faire grand-chose à part essayer de grapiller encore quelques points. Seulement quatre. Ospital et Ducassou ont conclu la partie 40-21. Une partie à oublier pour Larralde et Bilbao qui auront tout de même résisté plus d’une heure vingt face à leurs adversaires. Après la partie, Mathieu Ospital confiait : “on a pris une revanche par rapport au championnat de France, on était passé un peu à côté de la demi. On avait à coeur de faire une bonne partie ici et pourquoi pas de gagner”. C’est chose faite.

Bilbao et Ospital vont maintenant devoir se reconcentrer pour les demi-finales du Challenge de Cize qu’ils joueront lundi 29 mai prochain. En lever de rideau de cette finale du tournoi Pilotarienak avait lieu une partie amicale entre deux indépendants, Olçomendy et Lucu et deux amateurs, Alcasena et Larralde (Bixente, le frère de Peio). Les seconds l’ont emporté 40 à 30 en concluant la partie sur un but gagnant de Xabi Alcasena.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.