Philippe Bielle et Ximun Lambert ont failli créer la surprise ce dimanche à Lohitzun face à Ospital et Ducassou. Inchauspé et Amulet, eux, n’ont rien pu faire face aux champions de France 2015.

Deux heures moins le quart ! C’est le temps qu’aura duré la partie de Championnat de France Elite pro en deux à deux opposant Bielle-Lambert à Ospital-Ducassou. Ce dimanche, à Lohitzun, les outsiders ont failli faire mentir les pronostics. Très bien partis, Bielle et Lambert ont mené d’entrée de jeu 6-0. Rien de bien affolant pour Ospital et Ducassou qui avaient eu du mal à rentrer dans leur partie la semaine précédente, à Mauléon, face à Julien Etchegaray et Vincent Lazcano. “On redoutait cette partie parce qu’ici c’est un trinquet un peu plus propice au jeu de Philippe et Ximun. C’est un trinquet rapide et technique et on sait qu’ils sont comme des poissons dans l’eau ici”, soulignait Baptiste Ducassou après la partie.

Cette fois, la remontée aura été beaucoup plus longue. Philippe Bielle et Ximun Lambert leur ont tenu la dragée haute et ne se sont pas laissés remonter facilement. Toujours trois quatre points devant, Bielle et Lambert faisaient durer les échanges pour pousser leurs adversaires à la faute (10-7 ; 13-10). A 15-14 pour Bielle et Lambert, Ospital et Ducassou auraient pu égaliser mais leurs adversaires sont repartis de plus belle, gardant toujours un peu d’avance (20-15 ; 25-22). Il aura fallu attendre le dernier tiers de la partie pour voir la première égalisation à 28 partout.

Bielle et Lambert reprenaient l’avantage le temps d’un point et Ospital égalisait de nouveau grâce à un point terminé au xilo. Ospital et Ducassou prenaient ensuite l’avantage pour la première fois de la partie. Un avantage qu’ils n’ont pas laissé filer jusqu’au dernier point en allant s’imposer 40-34 au prix de nombreux effort et d’une persévérance à toute épreuve : “Aujourd’hui, il faudra retenir la patience qu’on a eue. On n’a pas perdu espoir et c’était important d’avoir ce deuxième point”, confiait Baptiste Ducassou après la partie. Philippe Bielle et Ximun Lambert, malgré la défaite, n’auront pas démérité et auront apporté un petit vent de suspens à ce championnat qui semblait quelque peu monotone après la première journée.

Une partie à sens unique
La seconde partie, opposant Larralde-Bilbao à Inchauspé-Amulet, aura été beaucoup plus expéditive. En tout juste 55 minutes de jeu, les champions de France 2015 se sont imposés sans laisser d’espoir à leurs adversaires du jour. Dès les premiers points, Larralde et Bilbao ont annoncé la couleur à Inchauspé et Amulet en jouant très rythmé et juste. Rapidement, ils menaient 10-2. Ne laissant que très peu de points à leurs adversaires, ils ont vite creusé l’écart et à la mi-partie affichaient déjà un score très sévère de 20 à 5. “On savait qu’il fallait qu’on charge beaucoup derrière sur Antton pour qu’il essaie de nous livrer des pelotes et qu’on puisse avoir des ouvertures assez rapidement dans la partie et c’est ce qui s’est passé”, soulignait Peio Larralde.

Les champions de France 2015 ne voulaient pas s’éterniser sur la kantxa et enchaînaient buts gagnants (Peio Larralde en aura inscrits huit au total), xare et un pan coupé pic de Bilbao pour mener 30-10. Sur la fin, Inchauspé et Amulet ont essayé de limiter la casse mais ils n’auront pas pu arriver à la vingtaine. Larralde et Bilbao ont conclu la partie 40-18. Une avance qui pourrait leur être utile en cas d’égalité de victoires avec les autres équipes à la fin des parties de poule. “Aujourd’hui on était mieux que la semaine dernière. Dans la semaine, on avait vraiment mis l’accent sur ces quelques petits détails qu’on avait laissés passer à Arcangues”, précisait Peio Larralde en fin de partie.

Vidéo de la partie Larralde-Bilbao c/ Inchauspé-Amulet : 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.