Julien Etchegaray et Baptiste Ducassou se sont qualifiés pour la finale du Challenge Elhina Pro d’Armendarits. Ils joueront contre Waltary Agusti et Ion Iturbe.

 

La victoire n’aura pas été facile pour Julien Etchegaray et Baptiste Ducassou ce dimanche, à Armendarits. Les premiers échanges étaient à l’avantage d’Ospital-Guichandut qui commençaient sérieusement la rencontre (6-2). D’entrée de partie, la tension s’est invitée sur la kantxa avec un fait assez rare pour le souligner. Baptiste Ducassou a demandé atxiki sur une frappe de Guichandut. Atxiki accordé par le juge Christophe Sorhondo. 3-6 pour Etchegaray-Ducassou qui ont finalement recollé au score à 7 partout.

Ils ont ensuite fait la course en tête jusqu’à la mi-partie. Etchegaray rentrait quelques buts gagnants (huit au total contre quatre pour Ospital) et Ducassou faisait beaucoup courir son vis-à-vis (15-9). Mais Ospital et Guichandut défendaient très bien pour égaliser à 19 partout. Les deux équipes se rendaient coup pour coup et restaient à égalité jusqu’à 23 partout. Ospital-Guichandut ont ensuite été plus tranchants pour garder quelques points d’avance (29-25). Pas assez pour espérer l’emporter. Etchegaray-Ducassou revenaient à un point (30-29) puis égalisaient finalement à 34 partout.

“On savait que Peio et Mathieu allaient arriver plein d’envie”

Pendant l’échange suivant, Ospital et Etchegaray ont eu une altercation. La faute sans doute au temps orageux du jour et une attitude qui ne reflète pas la personnalité des deux joueurs, d’ordinaire plaza gizon. Une explication rapide en dehors de la kantxa avec le juge, Christophe Sorhondo, a fait redescendre la pression et la partie s’est poursuivie. Devant au score (36-34), Etchegaray et Ducassou ont dû s’accrocher jusqu’au bout après une nouvelle égalisation de leurs adversaires à 36 partout. Finalement, Ospital et Guichandut n’arriveront pas à reprendre l’avantage. Victoire 40-36 d’Etchegaray-Ducassou : “Ça a été très costaud. On savait que Peio et Mathieu allaient arriver en forme et plein d’envie”, commentait Julien Etchegaray, après la partie.

En finale, dimanche à partir de 17h30, ils affronteront Waltary-Iturbe. Ces derniers, vainqueurs d’Inchauspé-Bilbao 40-25, ont montré un très haut niveau de jeu et ont passé le moins de temps possible sur la kantxa. En 45 minutes, ils avaient balayé les espoirs d’Inchauspé-Bilbao. “Des adversaires sérieux, comme aujourd’hui”, annonce Julien Etchegaray. Après une partie marathon de plus d’une heure et demi, Etchegaray et Ducassou devront s’accrocher face à Waltary-Iturbe. “Il faut qu’on arrive à retrouver de la fraîcheur”, confirme l’Irisartar.

En Challenge Elhina Open, Vincent Bideondo et Cédric Lucu se sont fait peur face à Eñaut Echeverria et Jon Saint-Paul. Partis pour l’emporter facilement (18-4), les deux joueurs se sont un peu laissés endormir et Eñaut Echeverria en a profité pour réduire considérablement l’écart (18-15). Très bon à l’engagement (il a inscrit douze buts gagnants contre neuf pour Bideondo), il a inscrit cinq buts gagnants d’affilée et a réussi à trancher les points au bon moment dans les échanges.

A la mi-partie, Echeverria-Saint Paul égalisaient (20-20) et restaient au coude à coude avec Bideondo et Lucu qui n’arrivaient pas à trouver la clé pour repartir sur les chapeaux de roue. Jusqu’à 28 partout. Vincent Bideondo a ensuite inscrit quelques buts gagnants qui ont fait la différence sur la fin. Quelques fautes du côté d’Echeverria-Saint Paul ont continué de faire pencher la balance du côté Bideondo-Lucu. Ces derniers se sont finalement imposés 40-31 et rejoignent ainsi Bielle-Garat en finale.

Etchegaray-Ducassou c/ Ospital-Guichandut

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.