La saison de deux à deux quasiment terminée, la tête à tête peut commencer avec la 24e édition du Super Prestige, ce lundi 27 novembre, au trinquet Garat.

La 24e édition du Super Prestige sera cette année sous le signe de la jeunesse avec du sang neuf dès les premiers tours. Alain Migueltorena et Mickaël Darmendrail, jeunes Elite pro, font leur entrée respectivement au 1er et 2e tour de la compétition. Waltary et De Ezcurra sont absents du tableau pour cette édition.

Ce lundi 27 novembre, au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, Alain Migueltorena et Peio Guichandut ouvrent le bal à 15h, suivis de la rencontre opposant Julien Etchegaray à Antton Amulet, à 16h. Sur le papier, Peio Guichandut aura l’avantage sur Alain Migueltorena qui joue là son premier Super Prestige. Mais Guichandut avait perdu dès son entrée au 2e tour l’an dernier face à Mikel Gonzalez. Le souvenir de ce Super Prestige en demi-teinte sera peut-être encore présent chez l’Irisartar. Migueltorena aura donc une carte à jouer.

Julien Etchegaray avait lui aussi perdu dès sa première partie, face à Antton Monce, l’an dernier. Antton Amulet, de son côté, ne faisait pas partie du tableau. La rencontre pourrait bien être disputée. A noter tout de même que Julien Etchegaray est le champion de France Elite pro individuel en titre groupe B.

Les vainqueurs de ce premier tour seront directement qualifiés pour le troisième tour. Le gagnant de la rencontre entre Migueltorena-Guichandut jouera contre Ximun Lambert ou Antton Monce. Le vainqueur de la partie opposant Etchegaray-Amulet jouera lui contre Mickaël Darmendrail ou Bixintxo Bilbao.

Mikel Gonzalez et Mathieu Ospital, demi-finalistes l’an dernier, sont qualifiés directement pour les quarts de finale. Baptiste Ducassou (finaliste) et Peio Larralde (tenant du titre), eux, ne joueront pas avant les demi-finales programmées le soir du réveillon de Noël.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.