Antton Monce et Baptiste Ducassou se sont imposés sur le fil face à Waltary Agusti et Peio Guichandut en finale du tournoi de Sare.

La finale du tournoi de Sare aura connu des rebondissements ce mercredi 13 septembre. Jusqu’au bout, les quatre joueurs ont tout donné pour l’emporter. Ce sont finalement Antton Monce et Baptiste Ducassou qui l’ont emporté mais de très peu.

Jusqu’à la mi-partie, les deux équipes se sont tenues au coude à coude avec pas moins de six égalisations (6 ; 7 ; 9 ; 10 ; 13 ; 17). Baptiste Ducassou confiait après la partie : “on a eu beaucoup de mal à démarrer cette partie les quatre. C’était un peu haché jusqu’à 20. C’était surtout Waltary qui faisait la différence par de gros buts”. A 17 partout, Waltary et Guichandut ont pris l’avantage grâce à deux buts gagnants du Cubain.

Monce et Ducassou restaient sur le qui vive et ne laissaient pas leurs adversaires s’échapper pour égaliser de nouveau à 26 partout. Waltary et Guichandut reprenaient une fois de plus l’avantage. De courte durée. Monce et Ducassou égalisaient à 29 partout. Antton Monce faisait un but faux (le deuxième de la partie) et redonnait l’avantage à ses adversaires, puis égalisait à 30 partout avec un xare direct.

Cette fois, ce fut à Waltary et Guichandut de se relâcher et d’accuser le coup (38-31). Alors que la partie semblait acquise à Monce et Ducassou, les vainqueurs du Master de Bayonne ont redoublé d’effort pour mettre la pression sur leurs adversaires. Point après point, l’écart se réduisait entre les deux équipes : but gagnant de Waltary, xare de Guichandut et attaques à droite ont eu raison de Monce et Ducassou qui se faisaient égaliser à 38 partout.

L’ambiance était à son comble dans le trinquet mais Monce et Ducassou n’ont pas baissé les bras et sont restés calmes jusqu’à la fin. Victoire 40-38. “Il y’a eu une jolie bataille de 20 à 30. Sur la fin on s’échappe vraiment bien et c’est moi qui fait une bêtise, je ne tire pas le point. Ça tourne et quand Waltary reprend le but on a du mal à s’en sortir même si on arrive à le ramener. Finalement c’est la réussite qui nous sauve avec deux petits pics à la fin qui font qu’on gagne”, commentait Baptiste Ducassou.

Les joueurs n’auront pas beaucoup de temps pour récupérer puisque les demi-finales de Mendionde se jouent dès vendredi, à partir de 17h30. Au programme, Inchauspé-Ducassou contre Bielle-Lambert suivi de Larralde-Amulet contre Ospital-Guichandut.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.