Les joueurs sélectionnés pour les Championnats du monde de Barcelone sont dans la dernière ligne droite. Ce week-end, ils jouent leur dernier tournoi avant de se consacré à 100% aux mondiaux. À Saint-Palais, comme à Garindein, les organisateurs ont décidé de proposer un tournoi en trinquet argentin, dans les conditions internationales donc : pas de tambour du fond, pas de xilo, et les oreilles sont bonnes.

En demi-finale, ce vendredi soir, Etchegaray et Bilbao se sont qualifiés assez facilement pour la finale en éliminant Larralde-Amulet en deux manches : 15-08 ; 15-07. La stratégie était claire : éviter le plus possible Peio Larralde et jouer sur Antton Amulet qui n’avait pas joué depuis un moment avec les meilleurs. “C’est un trinquet assez long, assez large où on peut vraiment lever la pelote. C’est un trinquet très exigeant, c’est adapté pour moi, physiquement je suis bien”, confiait Bixintxo Bilbao, après la partie.

Etchegaray-Bilbao affronteront en finale Monce-Ducassou. Ces derniers ont battu Ospital-Guichandut en deux manches également : 15-09 ; 15-12. La finale se jouera dimanche, à partir de 17h30. En lever de rideau, les joueuses de baline sélectionnées pour les championnats du monde s’affronteront dans les mêmes conditions que les manistes, en trinquet argentin. Leiza-Halsouet seront opposées à Etchelecu-Housset.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.