Dès son tout premier Championnat de France Elite pro en individuel, Ion Iturbe a réussi à se qualifier pour la liguilla, et de quelle manière.

La partie à retenir de la soirée, à Arcangues, en Championnat de France Elite pro individuel aura sans aucun doute été celle du groupe B opposant Grégory Aguirre à Ion Iturbe. Le jeune Elite pro qui participe à son tout premier championnat a su renverser la vapeur après un très mauvais départ (10-3 ; 18-6 ; 20-9). A force de persévérance et de patience, il a petit à petit fatigué un Grégory Aguirre qui a tout de même sept ans de plus que lui.

A la mi-partie, Ion Iturbe a commencé à serrer son jeu pour revenir à seulement deux points d’Aguirre (26-24). Il en fallait encore un peu plus pour renverser son adversaire. La première égalisation aura lieu quelques points plus tard à 29. Jusqu’à la fin de la partie, les deux joueurs se sont rendus coup pour coup mais Iturbe a réussi à retrouver son but à temps (il avait rentré dix-neuf buts à sa précédente partie). Alors que Grégory Aguirre n’était plus qu’à deux points de la victoire (38-36), ce dernier a commis une faute qui a remis Iturbe dans la partie. Egalisation à 38 partout. Ion Iturbe a su jouer finement pour l’emporter 40-38 mais il se sera fait une belle frayeur ce vendredi 12 janvier.

Le principal reste la victoire et la qualification en liguilla : “je prends partie par partie, c’est mon premier championnat. Tant mieux si ça passe. Je suis très content de rentrer en liguilla”, confiait le pilotari, après sa partie. Il lui reste encore à se qualifier pour la finale pour espérer monter en groupe A l’an prochain. Pour cela, il devra battre Alexis Inchauspé et Mickaël Palomes en liguilla. Reste à connaître son troisième adversaire : Laurent Lambert ou Cédric Lucu. Les deux joueurs s’affrontent ce lundi, au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, à 16h.

“Il va falloir que je hausse mon niveau de jeu”

En groupe A, pas de grande surprise. Peio Larralde s’est imposé 40-21 face à Pascal De Ezcurra qui participait à son dernier championnat en individuel. A retenir tout de même le mauvais départ de Peio Larralde qui n’avait pas joué en tête à tête depuis son élimination en demi-finale du Super Prestige. Comme il le confiait après la partie, il devra faire mieux en liguilla : “si je veux rivaliser il va falloir que je hausse mon niveau de jeu, j’en suis conscient. J’avais de bonnes sensations à l’entraînement mais ça n’a rien à voir de mettre le pantalon blanc, c’est une autre sensation encore”. Après dix points pour rentrer dans la partie (5-3 ; 9-6 ; 9-9), Peio Larralde a déroulé face à son adversaire. Malgré quelques déchets, Peio Larralde s’est qualifié facilement pour la liguilla.

Une liguilla qui ne sera pas des plus faciles pour l’Hazpandar qui aura à battre le finaliste et le vainqueur du Super Prestige. Son dernier adversaire ne sera connu que lundi. Cette dernière partie de qualification pour la liguilla se jouera entre Ximun Lambert et Bixintxo Bilbao. Une belle partie en perspective selon Peio Larralde : “Ximun, c’est un trinquet qui lui convient parfaitement avec une planche qui roule beaucoup. Comme c’est Bixintxo qui rentre en quart on va dire que c’est lui le favori mais pas de beaucoup. Je pense qu’il va être un peu tendu au début, il va mettre quelques points à rentrer dans la partie”. Réponse, lundi, à 17h.

GROUPE A 

GROUPE B

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.