Les premières parties du 25e Super Prestige avaient lieu ce lundi. Mikel Gonzalez et Antton Monce se sont qualifiés pour le prochain tour.

Deux parties. Deux blessés. Ce lundi, pour le début du 25e Super Prestige, la chance n’aura pas souri à Ximun Lambert et Ion Iturbe, qui sont repartis blessés. Le premier affrontait Mikel Gonzalez pour ce premier tour. Jusqu’à la mi-partie, les deux hommes étaient au coude à coude (11-11 ; 13-13 ; 17-16). Alors que Gonzalez menait de cinq points (22-17), Ximun Lambert s’est pris la pelote dans le nez, en voulant retourner un but du Bizkaitar. Le pilotari a tout de même pu finir la partie mais a été gêné par cet incident. Jusqu’à la fin de la partie, Mikel Gonzalez a mené en enchaînant les buts gagnants (19 au total contre sept pour Ximun Lambert) pour finalement s’imposer largement 40-23. Au prochain tour, il affrontera Mathieu Ospital, finaliste de l’édition précédente. À noter qu’en 2016, le Bizkaitar était arrivé en demi-finale où il avait perdu contre Peio Larralde. Une éventuelle revanche en perspective.

La seconde partie a aussi été entachée par une blessure. Même schéma entre Antton Monce et Ion Iturbe qui tentaient chacun leur tour de prendre l’avantage sans vraiment se détacher au score (10-10 ; 13-13 , 17-17 ; 18-18). Mené 22-18, Ion Iturbe s’est blessé au genou sur un retour de but. Il a terminé la partie mais n’a pas pu défendre ses chances à 100 %. Antton Monce est resté concentré jusqu’à la fin et a terminé la partie 40-22. Une victoire qui le qualifie pour le prochain tour où il retrouvera le tenant du titre, Baptiste Ducassou. Une partie très compliquée en perspective mais que le pilotari abordera sereinement : “il va falloir tout donner. Je sais que je n’ai rien à perdre contre Baptiste donc je vais arriver plus relâché”, affirme-t-il.

Lundi prochain, les rencontres seront décisives puisque qualificatives directement pour les demi-finales. À 16h, Julien Etchegaray jouera contre Peio Larralde. À la suite, ce sont Peio Guichandut et Bixintxo Bilbao qui s’affronteront.

Gonzalez c/ Lambert

Monce c/ Iturbe

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.