Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy ont remporté la finale du Championnat de France amateur face à David Etcheto et Julien Arbeletche.

Après la finale du Championnat du Pays Basque, Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy ont fait le doublé en Championnat de France amateur Nationale A, au trinquet Moderne Jean-Marie Mailharro, à Bayonne. En face, David Etcheto et Julien Arbeletche ont été menés de la tête et des épaules. Dans ce trinquet de verre, rapide, Maxime Etcheverry a su buter par le mur de droite pour mettre en difficulté Etcheto et Arbeletche au retour de but (il a inscrit treize buts gagnants au total).

Si en début de partie, Etcheto et Arbeletche jouaient à jeu égal et restaient collés au score (6-5 ; 8-8 ; 13-12 ; 14-13), ils n’ont pas pu suivre le rythme imprimé par l’ancien indépendant, Thierry Harismendy. Du côté de la Denek Bat, les déchets étaient très rares, ce qui demandait beaucoup d’effort à Etcheto et Arbeletche pour marquer des points. Ils devaient s’employer pour déborder leurs adversaires.

“Il a fallu se reconcentrer après une pause de trois semaines, on a réussi à reprendre très vite nos marques. On a fait deux bonnes parties et on est très heureux”, commentait Thierry Harismendy, après la victoire. Jusqu’au bout, Etcheverry et Harismendy auront été largement devant au score et n’auront jamais vraiment été inquiétés par les joueurs d’Irisartarrak. Victoire 40-27 en tout juste une heure de jeu.

Thierry Harismendy va maintenant prendre quelques mois de repos avant d’entamer, il l’espère, le championnat en fronton. Maxime Etcheverry, quant à lui, va débuter le Championnat du Pays Basque en individuel, dès le 28 janvier prochain, en 2e série. “Je pense que ce sera assez difficile mais j’espère faire un bon championnat et pourquoi pas monter en première série”, annonce-t-il.

La finale en catégorie cadets avait aussi lieu ce dimanche 14 janvier, à Bayonne. Elle opposait Saldumbide-Errecart (Airetik) à Irigaray-Retegui (Atzarri). Ces derniers ont dû batailler jusqu’à la fin de la partie pour finalement s’imposer 40-35. Mais l’équipe d’Airetik aura eu du répondant. Alors qu’ils menaient en début de partie (8-7 ; 12-8), Saldumbide et Errecart se sont laissés surprendre par l’équipe d’Atzarri qui a mis les bouchées double pour creuser l’écart à la mi-partie (23-16 ; 26-19). Mais Saldumbide-Errecart n’ont rien lâché et ont égalisé à 26 et 27 partout. Sur la fin, Irigaray et Retegui auront été moins fébriles.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.