L’association Esku Pilota a présenté hier, aux joueurs Elite pro, leurs nouveaux maillots pour la saison 2017. Ils seront les mêmes pour tous les tournois cette année. Une nouveauté parmi d’autres que la nouvelle équipe a mise en place.

Le Championnat de France Elite pro par équipes quasiment terminé, les tournois d’été vont démarrer dès ce samedi 29 avril avec le tournoi d’Itxassou*. Pour l’occasion, l’association Esku Pilota a remis aux 24 joueurs de l’Elite pro (manquaient à l’appel, Vincent Elgart, Alexis Inchauspé, Mattin Olçomendy et Alain Migueltorena) leurs nouveaux maillots fournis par les équipementiers Astore et Pilotari Sports. A partir de maintenant, ils seront uniques et ne changeront pas en fonction des tournois. Même le lundi au Garat, les joueurs porteront le maillot d’Esku Pilota.

Depuis quelques mois, une nouvelle équipe a été mise en place au sein de l’association, avec notamment l’arrivée de Manu Martiarena en tant que co-président, aux côtés de Jean-Baptiste De Ezcurra. Le grand changement a été d’abord l’augmentation du budget, passé de 180 000 euros à 400 000 euros. Au total, Esku Pilota compte une centaine de partenaires, dont 14 partenaires forts. “Tous nos partenaires comptent, même ceux qui donnent un peu moins. On ne les laisse pas de côté, ils se saignent tout autant que les autres”, souligne Manu Martiarena. Les partenaires apparaîtront sur les maillots, pantalons et sacs des joueurs.

Côté dotations, les tournois ont été scindés en trois catégories : Pro Pilota Tour (7 000 euros de dotation), Classic Pilota Tour (3 500 euros) et Open Pilota Tour (1 750 euros). Concrètement, la dotation sera divisée entre chaque phase du tournoi. Par exemple, pour un Pro Pilota Tour, les demi-finalistes gagneront 500 euros, les finalistes 1 000 euros et les vainqueurs 1 500 euros. “Certains joueurs avaient des partenaires privés avant, ce qui n’est plus le cas, précise Manu Martiarena. Pour compenser cela, on donnera 20 % de plus aux joueurs en demi-finale et en finale de chaque tournoi”. Les clubs organisateurs de tournois auront aussi le droit à une part du gâteau, confie le co-président : “on leur donnera une dotation financière de l’ordre de 2 000 euros”.

2017 sera une année de transition pour l’association qui a pour objectif de faire évoluer les jeunes joueurs et pourquoi pas les aider à monter en Elite pro. “Dès qu’un jeune sort du lot, l’idée est de l’intégrer au plus vite avec les joueurs de la catégorie au-dessus”, précise Manu Martiarena. Mais pour cela, les organisateurs doivent décider d’intégrer les jeunes à leurs tournois, car Esku Pilota n’a pas le dernier mot en ce qui concerne les affiches des tournois que l’association n’organise pas. “Chaque organisateur nous fait savoir qui il veut et nous le soumet. On peut juste leur dire si les joueurs sont déjà pris ailleurs ou non mais nous n’avons pas de pouvoir de décision”, tient à souligner le co-président.

D’ici 2018, l’association aimerait également pouvoir entraîner les joueurs et les plus jeunes pour les faire évoluer et pouvoir avoir un centre d’entraînement, peut-être le trinquet Berria d’Hasparren.

* A partir de 19h, en joko berri : lever de rideau Dufourcq c/ Bonetbelche suivi du 1/4 de finale Bielle-Migueltorena c/ Etchegaray-Garat au mur à gauche d’Itxassou.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.