Cette année, la Fédération française de pelote basque a misé sur un championnat deux à deux avec des équipes équilibrées. Les confrontations seront sans aucun doute intéressantes.

Le championnat individuel terminé, place au deux à deux. La Fédération française de pelote basque (FFPB) a dévoilé ce mercredi le calendrier de ce championnat 2018 qui sera des plus ouverts. La formule d’il y a deux ans a été choisie avec cinq équipes par groupe. Cinq équipes relativement équilibrées pour laisser un peu plus de suspens pendant la phase de poules.

En groupe A, seule l’équipe de vice-champions formée par Waltary-Guichandut a été conservée. “C’est dommage qu’ils gardent Waltary et Guichandut alors qu’ils changent tout le monde, je ne sais pas pourquoi ils ont fait ce choix”, s’interroge Mathieu Ospital. Tous les autres duos ont été modifiés avec l’arrivée de deux nouveaux en groupe A : Ion Iturbe (champion de France individuel groupe B) et Alexis Inchauspé (double champion de France par équipes groupe B). Vincent Lazcano et Philippe Bielle sont, eux, redescendus en groupe B. “C’est toujours la décision douloureuse, on met des joueurs en groupe B qui peuvent jouer en groupe A”, souligne Lilou Echeverria, président de la FFPB.

Bien malin sera celui qui trouvera les demi-finalistes de cette année. Si Waltary-Guichandut, vice-champions de France et Larralde-Iturbe (champions de France individuels groupe A et B) font figure de favoris, les trois autres équipes formées par Inchauspé-Ducassou, Ospital-Lambert et Etchegaray-Bilbao, ont aussi leur chance. Waltary rappelle d’ailleurs : “l’an dernier tout le monde pensait qu’on irait directement en demi-finales et on a failli perdre la partie de barrage 40-36 contre Lambert-Palomes”.

“On va tout donner mais ce sera très très dur”

Les joueurs le savent, ils devront se battre sur chaque partie pour espérer coiffer la txapela. A commencer par Bixintxo Bilbao qui sera l’homme à abattre cette année avec trois titres de rang en championnat par équipes. “On a envie de bien faire avec Julien. On va tout donner mais ce sera très très dur car il y a de bonnes équipes”, confie-t-il. Etchegaray et Bilbao ouvriront le bal dimanche 11 mars, à Souraide, face à Larralde-Iturbe. Pour son premier championnat, le Biarrot arrive directement dans le grand bain, mais il sera bien épaulé comme le souligne son coéquipier, Peio Larralde : “je vais essayer de l’aider au maximum et si on gagne, ce sera en équipe”. Iturbe de son côté, savoure l’opportunité qui lui a été donnée par la FFPB : “c’est une grande chance pour moi et je compte la prendre sérieusement pour essayer de faire un très bon championnat et aller jusqu’au bout”, annonce-t-il.

Absent pour le championnat individuel à cause d’une fracture au doigt, Baptiste Ducassou espère bien briller pour le deux à deux. La Fédération a décidé de lui laisser encore un peu de repos et de ne le faire entrer dans le championnat que pour la troisième journée, à Arcangues, le 16 mars. L’équipe Inchauspé-Ducassou a déjà fait ses preuves en tournoi d’été (ils ont remporté celui de Mendionde et de Villefranque), mais Baptiste Ducassou reste prudent : “il faudra voir comment on peut s’accommoder en mode championnat parce que toutes les équipes sont vraiment prêtes pour en découdre”.

Comme les autres années, une partie de barrage opposera la première équipe du groupe B et la quatrième équipe du groupe A. Les cinquièmes équipes du groupe A et B seront directement éliminées. Mattin Olçomendy et Pascal de Ezcurra seront remplaçants en cas de blessure d’un des joueurs pendant le championnat. Antton Amulet n’a pas pu participer cette année. Blessé lors du Super Prestige, il n’est pas encore remis à 100 %. La finale se jouera comme au trinquet Moderne de Bayonne, le dimanche 29 avril. Les demi-finales se joueront à Anglet et à Pau. L’an dernier, une partie de poule avait déjà été organisée au complexe de Pau.

GROUPE A

Inchauspé-Ducassou
Larralde-Iturbe
Ospital-Lambert
Waltary-Guichandut
Etchegaray-Bilbao

GROUPE B

Bielle-Palomes
Lambert-Migueltorena
Aguirre-Lucu
Monce-Lazcano
Elgart-Çubiat

Retrouvez le calendrier des parties dans l’agenda.

1 commentaire

  1. Anonyme

    Encart qui a battu etchegaray ne devrait pas jouer en groupe À ???

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.