Bixintxo Bilbao a remporté sa partie de liguilla contre Ximun Lambert. Une victoire qui lui laisse encore espérer une place en finale.

 

La partie était décisive. Il le savait. Il a répondu présent. “Je suis venu très motivé pour jouer à Ascain aujourd’hui et je voulais absolument gagner. En plus, j’avais de bonnes sensations”, commentait Bixintxo Bilbao après sa victoire, face à Ximun Lambert. Le Ziburutar n’a laissé aucune chance à son adversaire et a rendu une copie quasiment parfaite.

D’entrée de partie, il a littéralement assommé Ximun Lambert de buts gagnants (2-1 ; 7-1). Même quand il reprenait le but à 13-2, Lambert ne prenait pas l’avantage dans le jeu. Plus en réussite au punpa xare que lors de sa partie contre Mathieu Ospital, Bixintxo Bilbao ne laissait pas passer une occasion de finir le point jusqu’à 18-3. A la mi-partie, comme à son habitude, le Ziburutar a un peu baissé de régime et Ximun Lambert en a profité pour revenir 21-14.

Mais Bixintxo Bilbao ne s’est cette fois pas fait surprendre et a enfoncé le clou en rééditant une série de buts gagnants (23-14 ; 28-14). Il en a inscrit 19 au total. Tendu à gauche, au filet du fond ou à droite, il a su varier son but et déstabiliser Ximun Lambert qui ne trouvait pas la solution face à un Bixintxo Bilbao qui avait les crocs : “je voulais être sur toutes les pelotes et Ximun devait se bagarrer pour faire un point. Ma stratégie c’était ça et ça a bien marché aujourd’hui”.

Grâce à cette victoire (40-17), Bixintxo Bilbao a encore une chance de jouer la finale le 25 février prochain au trinquet Moderne. Quel que soit le résultat de la partie entre Ospital et Larralde, il devra battre l’Hazpandar le week-end prochain pour s’assurer directement une place en finale ou au moins pouvoir être départagé au goal average. La tâche ne sera pas aisée face au champion de France 2016 mais il est déjà prêt à en découdre : “à dire vrai, j’ai hâte de jouer cette partie. Je continue de croire en moi et je donnerai tout pour arriver en finale”. Les trinquets (Bayonne et Saint-Jean-Pied-de-Port) seront tirés au sort ce soir pour les dernières parties de liguilla. 

En groupe B, Ion Iturbe aussi avait décidé de ne pas s’éterniser sur la kantxa. Il s’est également imposé 40-17 face à Mickaël Palomes. Le jeune Elite pro a rapidement pris l’avantage et a distancé son adversaire (18-5 ; 25-12) sans jamais lui laisser un brin d’espoir. Avec cette deuxième victoire, il se rapproche de plus en plus de la finale. Il lui reste encore à battre Laurent Lambert pour valider à 100 % sa qualification. “J’ai envie de jouer la troisième partie à bloc pour montrer que je suis là en espérant que tout se passe bien jusqu’à la fin”, annonce-t-il. Pour sa première année en Elite pro, le jeune joueur du Biarritz Athletic Club prouve qu’il avait bien sa place parmi les indépendants.

Interview de Bixintxo Bilbao (en basque) : 

GROUPE A

GROUPE B 

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.