Mathieu Ospital et Ximun Lambert ont dû rester vigilants jusqu’au bout face à Philippe Bielle et Baptiste Ducassou en demi-finale à Garindein. Larralde et Amulet, eux, se sont promenés face à Etchegaray et Bilbao.

Ospital, Lambert, Bielle et Ducassou seront allés au bout de l’effort ce vendredi 22 septembre, en demi-finale du tournoi de Garindein. Les quatre joueurs ont tout donné sur la kantxa pendant 1h50 de jeu intense. Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont eu du mal à se mettre dans la partie et ont laissé Ospital et Lambert prendre l’avantage (10-5 ; 14-8 ; 17-11).

Tendu, Baptiste Ducassou laissait revenir ses démons et s’agaçait auprès de son coéquipier. Mais ni l’un ni l’autre ne lâchait l’affaire et ils recollaient au score à 18 partout. Ils n’arrivaient pas à prendre l’avantage et Ospital et Lambert repartaient de plus belle (23-18). Chaque point gagné l’était au prix de nombreux efforts mais ils arrivaient à tenir leurs adversaires à distance au score. Bielle et Ducassou continuaient de leur mettre la pression et se rapprochaient à seulement deux points (24-22) mais Lambert logeait une pelote au filet du fond pour ensuite creuser petit à petit l’écart (29-22).

Jusqu’à la fin, Ospital et Lambert sont restés devant, sans jamais se faire égaliser. Mais Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont résisté jusqu’au bout. Menés 35-30, ils ont tout donné sur ce point pour revenir 35-31. Lessivés, ils n’ont pas réussi à recoller au score et Ospital et Lambert ont enfoncé le clou en inscrivant deux points au filet du fond. Bielle et Ducassou se sont finalement inclinés 40-32 après une partie plus que disputée.

La seconde demi-finale aura été beaucoup moins spectaculaire. Julien Etchegaray et Bixintxo Bilbao sont passés à côté de leur partie et n’ont jamais pu rivaliser avec Peio Larralde et Antton Amulet. A l’avant Julien Etchegaray était souvent pris de court par les attaques à droite de Peio Larralde. A l’arrière, Bixintxo Bilbao se faisait souvent surprendre dans le coin gauche. S’ils ont réussi à faire illusion les tous premiers points, Etchegaray et Bilbao ont laissé Larralde et Amulet prendre le large pendant la deuxième dizaine (7-5 ; 15-5). Larralde et Amulet qui se sont littéralement envolés à la mi-partie (6-20).

En face, Etchegaray et Bilbao n’étaient pas plus en forme l’un que l’autre. Peio Larralde en a également profité pour gêner le Ziburutar au but (il en a inscrits neuf au total). En tout juste 58 minutes, Larralde et Amulet ont douché les espoirs de finale d’Etchegaray et Bilbao qui n’ont pu que s’incliner (40-21). La finale se jouera ce dimanche, à 11h.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.