Les équipes du Masters de Bayonne ont été dévoilées ce mardi matin, au trinquet Moderne de Bayonne. Julien Etchegaray et Ximun Lambert sont remplaçants.

Ducassou, Larralde, Amulet, Waltary, Guichandut, Ospital, Bilbao et Oinatz Bengoetxea (vainqueur du dernier championnat en individuel au Pays Basque Sud). Voilà les huit sélectionnés pour le Masters de Bayonne qui se déroulera les 26, 27 et 30 juillet prochains. Julien Etchegaray et Ximun Lambert ont été nommés remplaçants, en cas de blessure d’un des joueurs.

La première demi-finale, qui se jouera le mercredi 26 juillet, à 20h, opposera Bengoetxea-Ducassou à Larralde-Amulet. Arrivant tout droit du mur à gauche, Bengoetxea le sait “ce sera très difficile pour moi mais je suis content de participer”, annonce-t-il. Le joueur d’Asegarce devra s’acclimater rapidement au jeu du trinquet. Pour l’aider, Julien Etchegaray participe aux entraînements.

La deuxième demi-finale, même heure le jeudi 27, verra s’affronter Waltary-Guichandut (finalistes du Championnat de France de main nue Elite pro par équipes) et Ospital-Bilbao. Remis de sa fracture au nez, Mathieu Ospital sera donc à même de jouer ces Masters.

6 000 euros pour les vainqueurs

Le choix des équipes s’est fait en consultation avec Manu Martiarena, co-président d’Esku Pilota, et Pierre Lissar, ancien champion de pelote. Mais la décision finale revenait au gérant du trinquet, Loïc Fountas. “J’apprends petit à petit”, a-t-il lancé en conférence de presse. Quant à la sélection d’Oinatz Bengoetxea, il précise : “je trouve cela très intéressant de le faire jouer, je souhaitais qu’il vienne”. L’empresa du joueur, Asegarce avait fait la demande au gérant. “Pour moi, le choix des joueurs est bon”, insiste Loïc Fountas.

La finale du Masters se jouera comme à l’accoutumée le dimanche des Fêtes de Bayonne, à 11h. Le douro sera lancé par Juan Martinez de Irujo, vainqueur il y a deux ans du Masters aux côtés de Peio Larralde (le tenant du titre depuis trois ans). Comme l’an dernier, les vainqueurs repartiront avec 6 000 euros chacun, les finalistes 4 000 euros chacun et les demi-finalistes avec 1 500 euros. Les champions de France auront une prime de 500 euros, quel que soit leur résultat au Masters. Les remplaçants repartiront quant à eux avec 300 euros en poche.

En lever de rideau auront lieu des parties entre les moins de 22 ans sélectionnés pour les championnats du monde en main nue qui se dérouleront au mois de novembre, en Argentine. “C’est une bonne chose que les jeunes de moins de 22 ans participent”, précisait Manu Martiarena, lors de la conférence de presse.

A noter que le trinquet Moderne va changer de nom. Il sera rebaptisé le mercredi 26 juillet, en hommage à Jean-Marie Mailharro, l’ancien gérant : “Trinquet Jean-Marie Mailharro”.

1 Commentaire

  1. Anonyme

    Très bonne initiative !!!…
    Il mérite bien cela !!!… ???

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.