Waltary Agusti et Peio Guichandut devaient remporter leur partie face à Mathieu Ospital et Baptiste Ducassou pour se relancer dans le Championnat de France Elite pro par équipes de la FFPB. Mais ils n’ont pas réussi à l’emporter ce samedi 25 mars, au trinquet de Villefranque.

Ils le savaient. Pour rester dans la course aux demi-finales sans passer par la case barrage, Waltary Agusti et Peio Guichandut devaient absolument remporter leur partie contre Mathieu Ospital et Baptiste Ducassou. Ce samedi 25 mars, à Villefranque, pour leur quatrième partie de Championnat de France Elite pro par équipes de la FFPB, Waltary et Guichandut sont partis sur les chapeaux de roue pour mener rapidement 5-0 grâce à des points terminés au filet par Waltary.

Bien en jambes, les deux compères gardaient leur avance (10-5 ; 16-10) mais Ospital et Ducassou durcissaient le jeu petit à petit, Ospital rentrait quatre buts gagnants d’affilée, pour ensuite ne revenir qu’à un petit point (20-21). Waltary et Guichandut tenaient bon et menaient 23-20. Mais Ospital et Ducassou ont su faire monter la pression et égaliser à 23 partout après un pan coupé pic de Ducassou et une faute de Waltary.

Ospital et Ducassou en profitaient pour prendre l’avantage pour la première fois de la partie (26-23). Waltary et Guichandut revenaient 25-26 mais leurs adversaires repartaient de plus belle et alors qu’ils menaient 29-26, une pelote mal jugée a déstabilisé Baptiste Ducassou qui s’est emporté sur la kantxa et Waltary-Guichandut concluaient le point pour revenir 27-29. Après la partie, Baptiste Ducassou admettait : “je suis un joueur assez émotif. On était dans une phase très complexe. Pour moi il y a eu une erreur assez grossière en haut à gauche. J’ai eu une réaction à chaud que je ne devrais pas avoir et je m’en excuse. Il faut comprendre les joueurs de temps en temps. Je ne pense pas être un vilain garçon dans la vie de tous les jours. J’essaierais de me calmer la prochaine fois”.

Ospital et Ducassou en demi-finales du championnat de la FFPB

L’arrière Itsasuar a tout de même réussi à se reconcentrer sur la partie alors que Waltary et Guichandut égalisaient à 29 partout. Ospital et Ducassou reprenaient les devants pour se faire de nouveau rattraper à 34, 35, 36 puis 37 partout. Un vrai jeu de ping pong. Finalement, Ospital et Ducassou ont tenu bon jusqu’à la fin pour s’imposer 40-38. “Ça s’est joué à deux pelotes à la fin. Une pelote en bas à gauche où il y eu une petite incompréhension avec Waltary et à la fin j’ai manqué de lucidité, j’ai voulu finir le point, je n’aurais pas dû essayer de tirer”, soulignait Peio Guichandut après la partie.

Cette deuxième défaite est quasiment synonyme de partie de barrage contre les premiers du groupe B pour Waltary et Guichandut. Ils devront gagner leur dernière partie contre Larralde et Bilbao (le 7 avril prochain, à Pau) et attendre le résultat des autres équipes pour savoir quel sera leur position au classement. Ospital et Ducassou, eux, avec trois victoires à leur actif rejoignent Peio Larralde et Bixintxo Bilbao en demi-finales. Ils les affronteront samedi 1er avril, à Saint-Pée-sur-Nivelle. “Je pense aujourd’hui qu’on est bien moins rodés qu’eux, ils ont l’air de mieux jouer en équipe, d’avoir plus de gaz”, analyse Baptiste Ducassou. Réponse samedi prochain.

Lambert et Palomes sur le fil

Du côté du groupe B, Laurent Lambert et Mickaël Palomes ont engrangé leur deuxième victoire dans ce Championnat de France Elite pro par équipes. Ils étaient bien partis d’entrée de jeu mais se faisaient rapidement rattraper à 7 partout par Mattin Olçomendy et Jean-Philippe Bénesse. Ces derniers prenaient ensuite rapidement l’avantage et enchaînaient neuf points d’affilée (16-7).

Olçomendy et Bénesse ont réussi à faire la course en tête tout au long de la partie avec plus ou moins d’avance (30-23 ; 30-27 ; 35-31 ; 38-34). Ils se sont fait surprendre sur la fin par un Laurent Lambert qui finissait les points au filet et rentrait deux buts gagnants pour égaliser à 38 partout. Sur le point suivant, petite incompréhension entre Olçomendy et Bénesse qui se jetaient tous les deux sur une pelote destinée à Olçomendy. Ne restait plus qu’à conclure pour Lambert. Sur un but gagnant. Victoire 40-38.

Retrouvez le calendrier du Championnat de France Elite pro de la FFPB par équipes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.