Le tournoi regroupant les sept provinces du Pays Basque et la Rioja, le Gravni, démarre ce samedi 11 mars. Au programme, des parties de toutes les spécialités dans différents équipements : trinquet, mur à gauche et jai alai.

Le tournoi inter-provinces Gravni (Gipuzkoa, Rioja, Araba, Bizkaia, Nafarroa, Iparralde) reprend du service ce samedi 11 mars. Après un feuilleton l’an dernier où les joueurs du Pays Basque Nord avaient été interdits de tournoi, puis finalement autorisés, cette année, le calme est revenu. “On a eu une réunion il y a trois mois entre la Fédération française de pelote basque, la Fédération espagnole, la Fédération d’Euskadi et le Comité territorial du Pays Basque. Tout s’est bien passé”, souligne Jean-Michel Garayar, président du Comité territorial Pays Basque de pelote basque.

Du 11 mars au 9 avril se dérouleront les phases de poule où chaque province s’affrontera. Différentes spécialités seront représentées sur trois aires de jeu différentes : trinquet, mur à gauche 36 mètres et jai alai. Parmi les spécialités, on compte notamment la main nue (individuelle et par équipes), le xare, la cesta punta, la paleta cuir, la pala corta… Hommes et femmes joueront ce tournoi. Le Pays Basque Nord participe pour la quatrième année. “Il y a une vingtaine d’années, le Pays Basque Nord avait été invité à participer puis il y avait eu des problèmes avec la Fédération espagnole”, raconte Jean-Michel Garayar. A son élection, il y a cinq ans, le président avait repris contact pour reparticiper à ce tournoi.

Joueurs et joueuses amateurs participent selon trois catégories : les juniors (moins de 18 ans), les moins de 22 ans et les seniors. Quelques parties seront organisées au Pays Basque Nord, “probablement à Saint-Jean-de-Luz, Urrugne et Hendaye”, annonce Jean-Michel Garayar. Avant d’ajouter : “au départ, le Gravni ne se jouait qu’au Pays Basque Sud”. Ce samedi 11 mars, le Pays Basque Nord jouera l’Araba. Les demi-finales auront lieu le 23 avril et les finales le 30 avril prochain.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.