Le tenant du titre et le finaliste du Championnat de France Elite pro main nue en individuel se retrouvent en liguilla, ce vendredi 3 février, à Arcangues. Le vainqueur de cette rencontre se rapprochera un peu plus de la finale.

C’est le point à ne pas rater. Pour cette deuxième partie de liguilla du Championnat de France Elite pro main nue en individuel, Peio Larralde et Baptiste Ducassou se retrouvent l’un contre l’autre, ce vendredi 3 février, à Arcangues, à partir de 19h30. Les deux pilotari se sont affrontés il y a peu en finale du Super Prestige. Un duel qui avait tourné à l’avantage de l’Hazpandar. Mais l’Itsasuar n’était vraiment pas passé loin. De quoi animer les paris ce soir.

Les deux joueurs ont plus que l’habitude de se retrouver l’un contre l’autre : “il n’y aura pas de stratégie particulière à adopter tellement on se connaît, annonce Peio Larralde. Ce sera la forme du moment qui fera la différence”.

Alors que Peio Larralde a dû rester concentré jusqu’à la fin pour venir à bout de Bixintxo Bilbao en première partie de liguilla, Baptiste Ducassou, lui, s’est promené sur la kantxa et a infligé un sévère 40-17 à Mathieu Ospital. Mais l’Itsasuar ne sous-estime pas son adversaire, bien au contraire. Il assure que “Peio va élever son niveau de jeu”.

Une partie encore disputée en perspective qui pourrait être un avant goût de la finale qui aura lieu le 19 février, au trinquet Moderne de Bayonne. Reste à Bixintxo Bilbao ou Mathieu Ospital de faire mentir les pronostics.

En groupe B, Julien Etchegaray et Jean-Philippe Bénesse, qui ont tous deux perdu leur première partie de liguilla, s’affronteront à partir de 18h30. Pour eux aussi, cette partie est importante. Le perdant perdra quasiment tout espoir de sélection pour la finale du groupe B.

© Argian

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.