Elles arrivaient en tant qu’outsiders face à l’équipe d’Espagne (Gonzalez-Aranaz). Les Françaises ont réussi un exploit ce vendredi soir en les éliminant de la compétition au stade des demi-finales, en trois manches. Une victoire qu’elles sont allées chercher en puisant dans leurs réserves et en ne lâchant jamais rien sur la kantxa. Dans la première manche, elles ont surpris les Espagnoles en les menant largement 14-6. En véritables compétitrices, Gonzalez-Aranaz ont mis la pression à Louise Coyos et Claire Dutaret en revenant 14-12. Le dernier point est souvent le plus dur à marquer mais les Françaises n’ont pas craqué. Gain de la première manche 15-12.

Dans la seconde manche, les Espagnoles ont été plus offensives et ont fait déjouer les Françaises qui commettaient plus de fautes directes qu’en première manche. Gonzalez-Aranaz ont conclu le set largement 15-6. Rien n’était perdu pour la France. Dans une troisième manche digne d’une finale, Coyos-Dutaret ont maintenu le cap et sont toujours restées au coude à coude avec les Espagnols (4-4 ; 7-7). Jusqu’au bout, les deux nations se sont tenues dans un mouchoir de poche. 9 partout. Le point de la dernière chance. Après plus d’une minute d’échanges, une dernière frappe de Claire Dutaret que les Espagnols ne remettront pas dans la kantxa et c’est la délivrance. “Ça restera graver dans l’histoire du frontenis féminin”, assure Louise Coyos.

En finale, elles affronteront les Mexicaines qui se sont défaites de Cuba en demi-finale, en deux manches : 15-8 ; 15-14. Une partie “bonus” pour les Françaises qui vont une nouvelle fois arriver avec l’étiquette d’outsiders. “Il faut la jouer sans complexe et à fond”, assure Claire Dutaret. Début de la finale vers 13h, ce samedi.

Chez les hommes, en revanche, ce n’est pas passé. Théo Pucheux et Aritz Azpeitia se sont inclinés en deux manches face au Mexique : 15-11 ; 15-10. Après une première manche serrée et perdue de peu, les Français se sont bien remobilisés dans la seconde manche et ont même pris l’avantage le temps de quelques points (10-7). Les Mexicains ont de suite rectifié le coche et égalisé à 10 partout pour faire la course en tête jusqu’à la fin de la partie (15-10). Les Français vont maintenant tenter de remporter la médaille de bronze face à aux États-Unis qui se sont inclinés en deux manches (15-9 ; 15-10) face à l’Espagne.

1 commentaire

  1. Anonyme

    superbe les filles

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.