Tenant du titre et finaliste du Super Prestige l’an dernier, Peio Larralde et Baptiste Ducassou comptent bien réitérer leur face à face en finale. Pour cela, ils devront respectivement se défaire de Mikel Gonzalez et Mathieu Ospital. Pas si simple.

 

Quatre victoires pour Mikel Gonzalez. Trois victoires pour Mathieu Ospital. De quoi mettre un peu la pression à Peio Larralde et Baptiste Ducassou. Le tenant du titre et le finaliste de l’an dernier entrent directement en demi-finale du Super Prestige. Et face à deux adversaires qui ont fait forte impression en quart de finale.

Mikel Gonzalez, arrivé tout droit de Bizkaia, est venu à bout de Bixintxo Bilbao alors qu’il était très mal parti dans cette rencontre. Bien installé dans ce tournoi, il pourrait donner plus que du fil à retordre à Peio Larralde qui s’attend à “une partie compliquée”. “Il arrive gonflé à bloc”, souligne-t-il. De son côté, l’Hazpandar s’est entraîné physiquement et techniquement. “Il faudra que je retourne bien son but car il bute très fort”, analyse-t-il. Tenant du titre, il ne se met pas plus de pression que nécessaire et sait que “les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément”.

De son côté, Mathieu Ospital, mené 33-23 en quart de finale contre Waltary Agusti, a réussi une remontée inespérée et s’est même payé le culot de terminer la partie sur trois buts gagnants d’affilée (40-34). Ce qui en fait un adversaire redoutable aux yeux de Baptiste Ducassou. “Il y a quelques temps je disais que je le voyais comme l’outsider numéro 1”, rappelle-t-il.

Il ne s’était pas trompé et devra être plus que vigilant pour cette demi-finale. “Mathieu fait un super tournoi, il a déjà trois victoires et pour moi ce sera dur de rentrer pour cette première partie, souligne Baptiste Ducassou. Mathieu sait garder son sang froid malgré son jeune âge. Il a bien buté et bien joué les filets”. De son côté, l’Itsasuar sera plus concentré pour ce tournoi que l’an dernier. “J’avais été perturbé pour des raisons personnelles. Cette année, je me suis préparé au mieux”.

Les parties de ce lundi, au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, risquent de montrer une nouvelle fois du beau jeu et des échanges costauds. Début des hostilités à 16h entre Mikel Gonzalez et Peio Larralde. Suivra la partie opposant Mathieu Ospital à Baptiste Ducassou.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.