Ce vendredi, à Villefranque, Ospital-Ducassou et Larralde-Guichandut vont jouer une partie de gala pour l’association Human’Isa XIX.

Comme chaque année, une cinquantaine d’élèves de l’école d’ingénieur Isa BTP d’Anglet, ont monté un projet humanitaire via l’association Human’Isa XIX. L’an dernier, une école avait été construite au Népal. Cette année, leur projet consiste à réaliser l’extension d’un collège au Bénin, plus précisément dans le village de Gbétagbo. Une construction de 400 m² avec quatre salles de classe, des bureaux et sanitaires. Pour cela, ils doivent récolter 170 000 euros. La moitié du budget est alloué aux frais de construction et provient des dons de particuliers, entreprises, fondations et autres collectivités territoriales. L’autre moitié est consacrée aux frais de logistique. Cette partie du budget est basée sur l’auto-financement. Pour cela, les 56 membres d’Human’Isa participent à des missions intérimaires (inventaires de magasins, vendanges, récoltes etc.) et organisent des événements sportifs comme celui de ce vendredi 9 novembre, à Villefranque.

Une partie de pelote à main nue est prévue au trinquet Eskularia à partir de 19h. On y retrouvera les champions du monde tout juste revenus de Barcelone. Mathieu Ospital et Baptiste Ducassou seront opposés à Peio Larralde et Peio Guichandut. En lever de rideau, Mickaël Darmendrail (joueur du club Eskulari) affrontera Vincent Bideondo (Urruñarrak). L’association n’a pas fixé de prix pour l’entrée. Chaque spectateur donnera le montant qu’il souhaite.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.