Julien Etchegaray et Bixintxo Bilbao ont remporté leur première partie de championnat contre Peio Larralde et Ion Iturbe.

 

Une première victoire dans un championnat est toujours de bon augure. Et cette année, chaque partie remportée comptera d’autant plus que chaque équipe a ses chances de se qualifier pour les demi-finales. Julien Etchegaray et Bixintxo Bilbao le savent bien. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ont joué chaque point sérieusement face à leurs adversaires du jour, les très attendus Peio Larralde et Ion Iturbe, champions de France individuel groupe A et groupe B.

Une partie qui a bien failli ne pas se jouer. Après seulement quelques points (5-3), Ion Iturbe s’est fait mal au genou et a dû sortir de la kantxa quelques minutes avant de revenir. Les deux champions de France ont bien débuté la rencontre. A l’avant, Larralde tranchait les points au xare ou bien à droite. Etchegaray et Bilbao, de leur côté, commettaient des fautes ou laissaient des pelotes au milieu dont Larralde profitait de suite pour mener de quelques points (15-11).

Mais Etchegaray et Bilbao ne comptaient pas baisser les bras, bien décidés à remporter cette partie. Ils ont égalisé à 17 partout. Le tournant de la rencontre. Julien Etchegaray a commencé à bien buter (il a inscrit dix buts gagnants au total contre quatre pour Larralde) et déstabiliser Ion Iturbe qui avait du mal à se remettre dans la partie. La stratégie était claire : jouer un maximum sur l’arrière Biarrot. Stratégie payante. En évitant Peio Larralde, Etchegaray et Bilbao ont décollé au score (31-17). Malgré les encouragements de son coéquipier, Ion Iturbe n’a pas su reprendre le dessus. Etchegaray et Bilbao, de leur côté, jouaient en équipe, en mettant de la vitesse et en attaquant : “on a essayé de jouer en avançant et en équipe et j’espère qu’on va continuer dans ce sens. Julien a une très bonne volée haute donc je pense qu’il doit jouer avec”, confiait Bixintxo Bilbao après la partie.

“On est bien parti mais rien n’est fait”

Triple tenant du titre, le Ziburutar aura envie de faire la passe de quatre. Et Julien Etchegaray compte bien l’aider : “on s’entend bien. On a moyen de titiller les autres équipes et on va essayer de continuer dans cette dynamique. Je suis ultra motivé et j’ai envie de faire quelque chose avec Bixintxo”, confirme-t-il. Et Bilbao de renchérir : “je pense que si on joue comme aujourd’hui et qu’on règle nos petits défauts on peut jouer à très haut niveau et on peut gagner n’importe quelle équipe”. Les autres sont prévenus. En remportant leur partie 40-21 contre Larralde et Iturbe, dans un trinquet exigeant comme Souraide, Etchegaray et Bilbao ont lancé un signal fort. Mais il reste encore du chemin à parcourir, comme le souligne le Ziburutar : “on est très motivé les deux, on est bien parti, mais rien n’est fait”.

Vendredi, à Arcangues, ils affronteront Inchauspé-Ducassou. Dans un trinquet rapide, le combat pourrait bien avoir lieu entre les deux arrières. Privé du championnat en tête à tête à cause d’une blessure au doigt, Baptiste Ducassou aura à coup sûr soif de victoire. Lui qui n’a encore jamais remporté le titre en deux à deux.

Du côté du groupe B, la partie a été beaucoup plus longue et laborieuse pour les vainqueurs du jour : Vincent Elgart et Bixente Çubiat. Les deux joueurs ont bataillé pendant plus d’une heure et demi face à Laurent Lambert et Alain Migueltorena. Jusqu’à la mi-partie, les échanges se faisaient longs et sans vraiment de rythme mais tournaient à l’avantage d’Elgart et Çubiat qui se détachaient largement au score (20-8).

Mais Lambert et Migueltorena ont fini par être plus précis et commettre moins de fautes et ont commencé à remonter au score (20-14). Les deux joueurs grignotaient petit à petit l’avance prise par Elgart et Çubiat (26-29 ; 32-35 ; 35-37) mais ils n’ont jamais réussi à se rapprocher de moins de deux points. Si bien qu’Elgart et Çubiat se sont imposés 40-35 en n’ayant jamais laissé leurs adversaires égaliser.

GROUPE A 

GROUPE B 

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.