A tout juste 21 ans, Bixente Larralde est devenu champion du Pays Basque 1re série en tête à tête.

Une semaine seulement après avoir soufflé sa 21e bougie, Bixente Larralde s’est offert un beau cadeau d’anniversaire, ce dimanche à Armendarits. Il a remporté le Championnat du Pays Basque tête à tête en 1re série en dominant Mickaël Massonde (Atzarri).

Du début à la fin, le licencié de la Noizbait aura fait la course en tête sans laisser Mickaël Massonde revenir. Très efficace avec son but en cloche (il a inscrit huit buts gagnants), Bixente Larralde a sans cesse fait reculer son adversaire et a eu beaucoup de réussite au filet ce dimanche (six xare et deux punpa xare).

Sérieux du début à la fin, grâce aux conseils avisés de son coach, Thierry Etcheto, Bixente Larralde a rapidement creusé l’écart (17-8 ; 28-12) pour se diriger petit à petit vers une victoire certaine. A seulement un point du Graal (39-21), Bixente Larralde a eu un peu de mal à conclure ce dernier point mais il avait bien trop d’avance pour flancher et se faire rattraper. Victoire 40-25 en moins d’une heure. Explosion de joie en famille, dans les bras de son père et de son frère, Peio. “Ça représente beaucoup de travail avec ma famille et mon entourage, soulignait Bixente, après la partie. L’an dernier j’avais un peu manqué mon championnat et cette année je voulais me rattraper”.

A tout juste 21 ans, le jeune de la Noizbait a encore du chemin à parcourir pour rejoindre son frère en Elite pro, mais son coach ne doute pas de ses capacités : “il a montré un excellent niveau de jeu, il a adapté son jeu à l’adversaire. Il possède tous les coups pour jouer en tête à tête, il a montré qu’il avait du jeu. Il faut continuer et confirmer par la suite”. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Deux autres finales du Championnat du Pays Basque se jouaient ce dimanche, au trinquet d’Armendarits. En 2e série, c’est Olivier Haroçaréné qui s’est imposé 40-29 face à Vincent Bideondo. L’expérience a parlé face à la jeunesse. Tout au long de la partie, Vincent Bideondo a trop subi la pression et c’est énervé, sortant de la partie et laissant son adversaire mener le jeu.

En catégorie junior, le fils n’a pas pu faire aussi bien que le père. Arnaud Haroçaréné s’est incliné 30-40 face à Adrien Dufau. Ce dernier a fait la différence au but dès les premiers points (il a inscrit onze buts gagnants). Arnaud Haroçaréné s’est défendu comme il a pu mais n’a pas réussi à reprendre le dessus.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.