Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont encore frappé en finale à Souraide. Ils ont infligé un sévère 40-14 à Peio Larralde et Peio Guichandut qui sont passés à côté de leur partie.

Après leur titre à Cambo la semaine passée, Philippe Bielle et Baptiste Ducassou ont remis ça pour le trophée Alex Erviti à Souraide. Après un hommage au président de l’association Chilar, décédé, la partie a commencé sur les chapeaux de roue pour Bielle et Ducassou. Pour Larralde et Guichandut, le cauchemar a commencé.

Ce dimanche, à Souraide, tout a souri à Bielle et Ducassou qui n’ont laissé aucune chance à Larralde et Guichandut. Ces derniers ont commis beaucoup de fautes tandis que leurs adversaires réussissaient tous leurs coups : amortis, xare, attaques à droite… Rien ne semblait les arrêter. “On voulait beaucoup plancher pour essayer de perturber Guichandut et éviter de faire rentrer Larralde dans le jeu. Finalement ça a payé. Dans les phases de défense on a été solide. En attaque, on avait de la réussite”, confiait Baptiste Ducassou, après la partie.

Souvent en retard, Larralde et Guichandut se sont fait prendre plus d’une fois par les attaques du gaucher à droite. Le score a vite déroulé en défaveur de Larralde et Guichandut qui accusaient un retard de près de quinze points à la mi-partie (20-6). Malgré un sursaut d’orgueil en fin de partie (33-8 ; 34-14), ils n’ont rien pu faire pour stopper l’hémorragie. Ils se sont inclinés 40-14.

Les joueurs vont maintenant devoir se concentrer sur le tournoi de Larrau qui débute vendredi prochain avec les demi-finales.

 

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.