Après la finale de la Coupe des chasseurs remportée par Monce-Bénesse, la traditionnelle partie du lundi a repris avec Aguirre-Bilbao contre Etchegaray-Lambert.

La traditionnelle partie du lundi au Garat, à Saint-Jean-Pied-de-Port était de retour ce 6 novembre et le public a eu le droit à une partie haletante où les parieurs ont dû avoir bien du mal à se décider pour désigner le vainqueur. Grégory Aguirre (remplaçait Philippe Bielle) et Bixintxo Bilbao ont mieux commencé la partie et pris l’avantage après une dizaine de points de rodage (14-13 ; 23-16).

Mais Julien Etchegaray et Ximun Lambert n’ont pas tardé à répliquer et grâce aux buts variés d’Etchegaray, ils sont revenus à seulement un point de leurs adversaires (24-23). Aguirre et Bilbao s’accrochaient pour ne pas les laisser égaliser mais se laissaient finalement rattraper à 30 partout. La partie (en 50 points) était loin d’être finie. Ce sont Etchegaray et Lambert qui ont repris l’avantage. A l’avant, Etchegaray surprenait plus d’une fois ses adversaires avec des attaques à droite. Ximun Lambert, lui, tenait Bixintxo Bilbao au fond du trinquet, le faisant reculer et défendre à coup sûr.

Alors qu’ils étaient menés 42-33, Grégory Aguirre a pris la partie à son compte pour réduire l’écart en enchaînant un xare (42-34), une attaque à droite (42-35) et un amorti bien placé (42-36). Julien Etchegaray leur facilitait la tâche en enchaînant deux fautes d’affilée (43-41). Mais le point suivant, Bilbao laissait une pelote au milieu et se faisait sanctionner en suivant par Lambert qui finissait le point au xare (44-41).

La victoire semblait acquise à Etchegaray et Lambert. C’était sans compter sur la volonté d’Aguirre et Bilbao de remporter cette partie. Ils revenaient à un point de leurs adversaires (46-45) mais n’égalisaient qu’à 47 partout après un point magnifique. Bilbao jouait le pan coupé, rattrapé par Etchegaray qui logeait la pelote dans le xilo. Le point semblait gagné mais Aguirre rattrapait cette pelote pour la renvoyer au fond du trinquet. Trop tard pour Lambert qui ne pouvait pas la toucher.

Aguirre et Bilbao reprenaient l’avantage et l’avant inscrivait un but gagnant au bon moment (49-47). Alors que Bilbao allait finir le dernier point, la pelote a touché Aguirre. La partie continuait 49-48. La tension était à son comble mais Aguirre et Bilbao se sont finalement imposés 50-48 au terme d’une partie à rebondissements.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.