Ce dimanche 23 avril, au trinquet Moderne de Bayonne, Sylvain Dufourcq a pris sa revanche face à Hervé Bonetbelche. Battu en championnat du Pays Basque, il s’est cette fois imposé en championnat de France amateur de pelote basque.

On prend les mêmes et on recommence. En championnat du Pays Basque 1re série, Sylvain Dufourcq et Hervé Bonetbelche s’étaient déjà retrouvés l’un contre l’autre. La partie avait tourné à l’avantage d’Hervé Bonetbelche (club Airetik) qui avait battu son adversaire 40-26. Cette fois, le duel aura été en faveur de Sylvain Dufourcq (club Eskulari).

Contrairement en championnat du Pays Basque, Sylvain Dufourcq a cette fois pris l’avantage dès le départ pour mener dans la première dizaine (5-1 ; 11-7). Mais Hervé Bonetbelche l’a vite rattrapé à 15 partout. Sylvain Dufourcq reprenait l’avantage et essayer de fatiguer un maximum son adversaire pour mener 25-21. A ce moment de la partie, Dufourcq s’est un peu laissé endormir par un Bonetbelche qui reprenait du poil de la bête et alignait huit points d’affilée pour reprendre l’avantage (29-25).

Dufourcq s’accrochait pour recoller au score à 30 partout grâce à un but gagnant qui est allé se loger directement au filet du fond (il aura inscrit neuf buts gagnants au total contre sept pour Bonetbelche). Accusant le coup physiquement, les deux joueurs restaient au coude à coude mais Dufourcq continuait de garder l’avantage (34-33). A un point d’égaliser, Bonetbelche commettait une faute qui relançait son adversaire. Dufourcq ne s’arrêtera plus pour conclure la partie 40-33. Une victoire au goût de revanche pour celui qui s’était incliné en championnat du Pays Basque.

A noter la présence d’un nouveau juge arbitre le temps de cette partie : Baptiste Ducassou. Il a échangé le pantalon blanc contre la chemise blanche à l’occasion de cette finale. Une décision de la FFPB, suite à son comportement envers un juge lors de la partie de poule du Championnat de France Elite pro de pelote basque par équipes, qui s’était déroulée à Villefranque en mars dernier.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.