Peio Larralde et Antton Amulet se sont imposés 40-23 face à Oinatz Bengoetxea et Baptiste Ducassou lors de la première demi-finale du Masters de Bayonne.

Peio Larralde et Antton Amulet n’auront pas eu à beaucoup forcer leur talent ce mercredi soir, pour la première demi-finale du Masters de Bayonne. Opposés à Oinatz Bengoetxea et Baptiste Ducassou, ils se sont imposés 40-23 en un tout petit peu plus d’une heure.

Le pilotari venu du Sud et qui a dû s’adapter au jeu du trinquet en seulement une semaine, n’a pas fait d’étincelles ce mercredi soir au trinquet Moderne Jean-Marie Mailharro. Comme le soulignait Antton Amulet après la partie “c’est un joueur de mur à gauche Bengoetxea donc on s’attendait à tout ou à rien”. Ce fut plutôt rien malheureusement pour le joueur d’Asegarce. Trop souvent au milieu, il a laissé beaucoup de pelote à son partenaire, Baptiste Ducassou, qui tentait tant bien que mal de garder le cap.

Sans doute pas mis en confiance par son avant, l’Itsasuar commettait plusieurs fautes peu habituelles pour lui. Le score fut rapidement sévère. Après une entame de partie plutôt équilibrée (6-3 ; 10-5 ; 12-10), Larralde et Amulet ont creusé l’écart à la mi-partie en menant leurs adversaires de dix points (20-10). Bengoetxea et Ducassou n’ont jamais pu recoller au score dans cette partie quasi à sens unique. A noter tout de même que Peio Larralde l’aura échappé belle. En pleine partie, il s’est pris une pelote au niveau de la pommette. Plus de peur que de mal, l’Hazpandar a pu continuer la partie.

Pour sa première participation, Antton Amulet a montré qu’il était au niveau mais il lui reste encore quelques détails à régler, comme il l’explique : “aujourd’hui j’ai fait quelques fautes au niveau de mes placements, je ne me déplaçais pas assez vite sur certaines pelotes”. Il a maintenant trois jours pour se régler un peu mieux en attendant de connaître ses prochains adversaires : Waltary-Guichandut ou Ospital-Bilbao. Peio Larralde, tenant du titre, s’est hissé pour la quatrième fois consécutive en finale. Arrivera-t-il à décrocher un 4e titre ? Réponse dimanche, à 11h.

En lever de rideau, Vincent Bideondo et Bixente Larralde se sont imposés 40-21 face à Maxime Etcheverry et Beñat Iribarren. Alors qu’ils étaient menés 16-13, Bideondo et Larralde ont littéralement laissé leurs adversaires sur le carreau en enchaînant 20 points d’affilée. Menés 33-16, Etcheverry et Iribarren n’ont rien pu faire pour inverser la tendance. Bideondo et Larralde affronteront en finale, dimanche à 10h, le vainqueur de la demi-finale de ce soir : Etcheverria – Saint-Paul c/ Alcasena-Elgart.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.