Depuis le début de l’année, le club de pelote de l’Aviron Bayonnais propose une activité handi-sport pour la pelote, entièrement gratuite. Le succès ne s’est pas fait attendre.

Le planning est déjà complet jusqu’au mois de juin 2018. L’activité handi-pelote mise en place au mois de janvier dernier par le club de pelote de l’Aviron Bayonnais est victime de son succès. Tous les jeudis, de 9h à 12h, le trinquet est réservé aux personnes handicapées moteur ou mental. “C’était un devoir moral pour nous”, souligne le président du club, Alain Betbeder.

L’idée était déjà sur la table depuis mars 2016, souligne le président : “la mairie de Bayonne incitait les clubs à se tourner vers le handi-sport, alors on s’est posé la question. Nous sommes un club de sport qui a fêté ses 100 ans en 2012, on se devait de regarder un peu ailleurs”. La question ne s’est pas posée bien longtemps, surtout que le trinquet de l’Aviron Bayonnais (trinquet municipal) était déjà aux normes handicapées. “L’entrée, les douches et les toilettes sont accessibles”, précise le président du club.

8 000 à 10 000 euros de budget
Cette activité handi-pelote est totalement gratuite. En revanche, il y a un véritable encadrement autour de cette dernière. “On ne pouvait pas fonctionner qu’avec des bénévoles, c’est pourquoi on a voulu structurer un minimum cette activité avec un éducateur sportif spécialisé et une secrétaire pour coordonner tous les plannings”. Au total, le club a dû réunir entre 8 000 et 10 000 euros pour cette première année, grâce à des partenaires qui ont investi exclusivement pour cette activité. “On va certainement en trouver d’autres”, annonce Alain Betbeder.

S’adressant d’abord aux centres spécialisés (actuellement environ 7 centres participent), l’activité handi-pelote a également séduit des particuliers. Des particuliers qui ne pouvaient pas forcément se rendre au trinquet le jeudi entre 9h et 12h. C’est pourquoi, à partir de mi-octobre, un créneau sera ouvert le dimanche de 15h à 17h. “Pour le moment nous avons entre 30 et 40 personnes inscrites à l’activité”, précise le président de l’Aviron Bayonnais pelote basque. Au Pays Basque Nord, l’Aviron Bayonnais est le seul club à proposer du handi-sport pour la pelote.

Une partie handi-pelote en fronton
Pour le moment, l’activité reste ciblée sur la pala mais le club n’exclue pas un jour d’en proposer en main nue par exemple. Les règles sont évidemment adaptées pour rendre le jeu plus accessible. Il y a par exemple deux rebonds acceptés au lieu d’un et la pelote est différente. A chaque partie, la personne handicapée est accompagnée d’un éducateur qui joue lui aussi en fauteuil roulant. “C’est une réelle envie et une passion de toute l’équipe, aussi bien les éducateurs que le bureau du club. Notre trésorier, Jean-Louis Fontan, s’est beaucoup investi”, insiste Alain Betbeder. Soutenu entre autres par la mairie de Bayonne, le club devrait être labellisé handicap moteur et mental.

Accessible toute l’année, excepté en juillet et en août, l’activité handi-pelote ne nécessite pas d’avoir de licence pour le moment. “C’est une question que l’on se pose par rapport aux assurances, précise Alain Betbeder. On doit y réfléchir”. Des animations pour faire connaître encore un peu plus l’activité seront organisées au cours de l’année. Cet été déjà, pendant les fêtes de Bayonne, une partie handi-pelote avait été organisée au fronton. Un vrai succès.

2 Commentaires 

  1. Aingirak Euskadi

    Si personne ne le dit alors je vais m’en charger.Toujours sympa…
    Un grand merci à l’association Aingirak Euskadi, le club de rugby 13 fauteuil de la côte basque, qui nous prête gracieusement les fauteuils roulants de sport (environ 15 000€)depuis notre début, en attendant que nous puissions financer notre propre matériel.
    Un petit merci ne coûte rien et fait toujours plaisir.

    Répondre
    • Anonyme

      AINGIRAK EUSKADI BESTE BAT

      Si personne ne le dit, alors je vais m’en charger. Toujours sympa….
      Un grand merci à l’association Aviron Bayonnais qui met gracieusement cette activité à la disposition de tous, et gratuitement, il faut le répéter: trinquet, matériel, éducateurs très sympas; Sans doute la prochaine étape sera l’achat de fauteuils.
      Et bien sûr milesker à Aingirak Euskadi.
      Un merci ….plus détaillé ne coute rien et fait toujours plaisir.
      LE PILOTE A RI !!!!!!

      Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.