Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy se sont qualifiés pour la finale du tournoi du Jambon. Ils joueront contre Bénesse-Niang dimanche.

La deuxième demi-finale du tournoi du Jambon, au trinquet Saint-André de Bayonne, aura connu plus de suspense que la première. Pendant près d’une heure et demi, Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy se seront acharnés à rattraper le retard pris en début de partie face à Mattin Olçomendy et Luis Sanchez.

Pas en jambes, Thierry Harismendy tenait moins bien la distance que son vis-à-vis et à l’avant Mattin Olçomendy tranchait les points en attaquant souvent à droite et prenant de court ses adversaires, en retard. Mais à la mi-partie, Olçomendy a décroché mentalement et a baissé son niveau de jeu tandis que Thierry Harismendy prenait la partie à son compte en serrant plus la pelote à gauche et en motivant son coéquipier Maxime Etcheverry.

Petit à petit, les champions de France amateurs en titre ont grapillé des points (25-12 ; 27-24) pour égaliser à 29 partout. Accusant le coup, Olçomendy et Sanchez se sont laissés devancer par Etcheverry-Harismendy (34-31) mais n’ont pas abandonné pour autant, égalisant à 35 partout. De nouveau devant au score, Olçomendy et Sanchez ont finalement craqué sur la fin après une nouvelle égalisation de leurs adversaires (37-37). Victoire 40-37 d’Etcheverry-Harismendy.

Après une telle prestation, Maxime Etcheverry et Thierry Harismendy envoient un message clair à Philippe Bénesse et Malik Niang pour la finale qui se jouera dimanche : ils ne lâcheront rien.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.