Baptiste Ducassou et Mathieu Ospital s’affrontent ce dimanche, à partir de 11h, au trinquet Moderne de Bayonne. Une finale inédite pour le Championnat de France de pelote basque Elite pro individuel. Si Baptiste Ducassou est le favori sur le papier, Mathieu Ospital remporte aussi quelques suffrages après son beau parcours cette année.

 

Manu Martiarena (ancien joueur et entraîneur)

Je ne vais pas être très original, je vais mettre Baptiste favori de par son passé de joueur de tête à tête et de par sa victoire en début de championnat contre Mathieu. Jusqu’à présent il y a deux joueurs un peu au-dessus quand ils sont en pleine possession de leurs moyens. C’est Peio Larralde et Baptiste Ducassou. Effectivement Baptiste est favori, oui, mais… Il y a toujours un risque. C’est du tête à tête, c’est très souvent celui qui se libère le premier et qui a une bonne entame de partie qui peut gagner.

Mathieu a prouvé qu’il était capable de jouer à ce niveau là. Il a su saisir les opportunités qu’il a eu en face de lui. Waltary, il fallait le battre. Il va de victoire en victoire et il doit arriver l’esprit libre. Il n’a absolument rien à perdre. Pour lui, le but est atteint. Maintenant reste la victoire, et si éventuellement elle est là, ce sera encore la grosse surprise.

A Bayonne, c’est un trinquet très exigeant où il faut taper fort et où Baptiste a plus de puissance pour ça. Le but, la force et le fait d’être un arrière, vont faire de Baptiste un favori dans ce trinquet. En face, Mathieu a quand même la ténacité, l’ardeur de ces gens de la montagne qui sont hors normes. Physiquement, je l’ai trouvé au top. Quand on n’a rien à perdre on joue libéré et on a toutes les chances de son côté donc partie à voir.


Antton Amulet (pilotari)

Normalement Baptiste est favori. Sur le papier il a plus d’expérience que Mathieu pour une finale. Après, une finale ça se joue, et tout peut arriver. Mathieu a éliminé pas mal de bons joueurs. Baptiste aura un peu plus de pression et Mathieu n’aura rien à perdre. En général, ça marche souvent comme ça. C’est quand on n’a rien à perdre qu’on peut gagner. Je sais que Baptiste bute très bien mais Mathieu aussi avait pas mal buté en bas à gauche face à Peio Larralde.

Je pense que Baptiste va avoir un jeu plus en puissance et Mathieu plus au toucher. Si Mathieu a des pelotes devant il va essayer de finir les points. Le but de Baptiste sera d’allonger le jeu pour avoir Mathieu derrière à chaque fois. Pour moi, Baptiste serait plus devant, après tout peut arriver et si Mathieu gagne aussi il n’y aura rien à dire.


Peio Guichandut (pilotari)

Je pense que comme tout le monde je vais répondre que le grand favori c’est Baptiste. Comme dit Mathieu, il ne l’a jamais battu. Après, cette année, Mathieu est en pleine possession de ses moyens, il est très joueur, il est très fort physiquement. Mentalement, il va venir avec l’envie de faire des points et de gagner donc je pense que Mathieu a quand même un coup à faire. Ça va être très compliqué car Baptiste va venir également très motivé, mais Mathieu, je le sens bien.

Pour moi Baptiste est l’arrière quasi parfait. Il sait jouer en tête à tête : il a la gauche, il a la droite, il a les coups des deux mains. Physiquement il a d’énormes qualités et il a le bras vif. Ce qui pourrait peut-être pécher dans la partie pour Baptiste ce serait son énervement. Si jamais Baptiste est bien dans ses pompes et dans sa tête, je pense qu’il est quasiment imbattable en tête à tête. Mathieu, c’est un grand technicien. Il sait à peu près tout faire avec ses mains. Physiquement il est aussi fort que Baptiste voire plus. Le problème de Mathieu c’est qu’il a moins de bras que Baptiste, il tape moins fort. Il va compenser en finissant vite le point je pense.


Pascal de Ezcurra (pilotari)

Comme beaucoup de monde je vois Baptiste favori de par son expérience et ses titres déjà remportés. Mathieu n’a rien à perdre et va de surprise en surprise donc je pense que sur une partie, il peut y avoir des surprises. On verra dimanche. La partie de poule ne veut rien dire et ils repartiront à zéro. Mathieu a battu Peio Larralde dimanche dernier et ce n’est pas rien. C’est une sacrée performance. Kaxu à une nouvelle surprise.

Mathieu est très technique et c’est un véritable joueur de tête à tête. Après, en tête à tête, tout le monde peut avoir un jour sans. C’est l’état de forme du jour qui est très important en tête à tête. Aux yeux de beaucoup de monde, Baptiste est favori mais je pense que Mathieu a toute les qualités pour le bousculer et pour être très dangereux parce qu’il est très joueur. S’il arrive à tenir la cadence, il est très dangereux techniquement.


Patrick Oçafrain (ancien joueur)

Le favori reste Baptiste Ducassou par rapport à son expérience. Il a joué deux finales du Championnat de France, il a joué plusieurs finales au Super Prestige. Ça fait quelque temps qu’il est dans le circuit même s’il est jeune. La première partie de poule, il l’a gagnée facilement donc obligatoirement il est favori. Mais Mathieu est en train de monter en puissance. Il a fait deux grosses parties en éliminant Bixintxo Bilbao et surtout Peio Larralde qui était le favori pour le titre. Je pense qu’il va revenir plein de confiance.

Ça va se jouer dimanche matin. Ce n’est pas la veille qu’il faut être en forme. A Bayonne, c’est un trinquet assez rapide donc Baptiste Ducassou a les moyens d’imposer son jeu par sa puissance et sa vivacité. Il a un but très puissant et est très bon en défense. Mathieu, lui, commence à vraiment maîtriser le jeu de tête à tête en jouant très juste. Physiquement, il est vraiment en forme. Il est capable de courir dans tous les sens. Ce sont deux styles complètement opposés. Maintenant, celui qui va imposer son jeu à l’autre va être celui qui va gagner.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Baptiste Ducassou ou Mathieu Ospital vainqueur du Championnat de France de pelote basque Elite pro en individuel ? Allez voter sur le sondage en page d’accueil.

Vous pouvez réserver vos places pour la finale du groupe A qui se jouera ce dimanche 19 février, à 11h, au trinquet Moderne de Bayonne.

© Marc Mittoux et Argian

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.