A peine titré à Sare, Baptiste Ducassou a enchaîné le tournoi de Mendionde et s’est qualifié pour la finale aux côtés d’Alexis Inchauspé. Ils joueront lundi contre Peio Larralde et Antton Amulet.

Qui l’arrêtera ? C’est bien la question que l’on peut se poser à propos de Baptiste Ducassou après sa demi-finale d’hier, à Mendionde, face à Philippe Bielle et Bixintxo Bilbao. Alors qu’il a remporté la finale de Sare avec Antton Monce mercredi, sur le fil (40-38), Baptiste Ducassou a réussi à tenir la dragée haute à ses adversaires.

Pas en jambes en début de partie, Alexis Inchauspé et Baptiste Ducassou se sont laissés distancer (7-0) par Bielle et Bilbao qui faisaient leur partie (11-5). Mais après la période de rodage, Inchauspé et Ducassou sont revenus à 11 partout puis 13 partout. Profitant d’une baisse de niveau d’Alexis Inchauspé, Bielle et Bilbao ont repris une avance assez confortable (20-14 ; 25-18). Agacé, Ducassou a redoublé d’efforts pour mettre la pression sur ses adversaires et particulièrement sur Bixintxo Bilbao qui était très sollicité.

Petit à petit, Inchauspé et Ducassou sont revenus et ont de nouveau égalisé à 27 partout. Et là ce fut le chassé-croisé entre les deux équipes qui prenaient chacune leur tour l’avantage avec quatre nouvelles égalisations (27 ; 28 ; 30 ; 31 ; 32). L’arrière Itsasuar marquait un point au filet du fond pour reprendre l’avantage 33-32 et là les lions furent lâchés. Baptiste Ducassou était sur toutes les pelotes, si bien qu’on aurait presque dit qu’il jouait la partie seul. En face, Bielle et Bilbao tentait de ne pas perdre pied mais ce sont laisser distancer (37-33). Il n’y avait plus rien à faire, Ducassou était lancé. Victoire 40-35 après presque une heure et demi de bataille.

L’autre demi-finale s’est terminée sur un score qui ne reflète pas tout à fait la partie. Peio Larralde et Antton Amulet se sont imposés 40-27 face à Mathieu Ospital et Peio Guichandut mais ils ont bataillé sur beaucoup de points, qui tournaient souvent à leur avantage. Ils ont réussi à faire la course en tête quasiment tout au long de la partie. Les deux équipes se sont tenues dans un mouchoir de poche seulement dans la première dizaine (3-3 ; 5-5 ; 10-6) mais ensuite, Larralde et Amulet ont creusé l’écart (17-8).

Ospital et Guichandut ont tout de même réussi à se rapprocher à seulement deux petits points de leurs adversaires à la mi-partie (19-17) mais ne les ont pas fait trembler pour autant. Larralde et Amulet sont restés costauds et sont repartis de plus belle. A l’avant Larralde a inscrit dix buts gagnants, ce qu’il leur aura permis d’engranger quelques points facilement et de moins se fatiguer. A l’arrière, Antton Amulet a su fatiguer Peio Guichandut qui accusait le coup après la finale du mercredi à Sare.

Si Alexis Inchauspé et Baptiste Ducassou démarrent mieux leur partie lundi pour la finale, ils pourraient être de redoutables adversaires face à Peio Larralde et Antton Amulet. Début des hostilités à 18h30.

Aucun commentaire

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.